/news/coronavirus

COVID-19: un pas de recul dans la lutte

GEN-COVID-19

Joël Lemay / Agence QMI

Certaines provinces, dont le Québec, ont fait un pas de recul ou ont stagné, lundi, dans leur lutte contre la COVID-19.

Avec 805 nouvelles infections et 11 décès, le Québec a vu son bilan grimper significativement, au lendemain de l'annonce de ses meilleures données en cinq mois.

• À lire aussi: Éclosion majeure dans un CHSLD où 96% des résidents avaient déjà été vaccinés

• À lire aussi: Dépistage massif dans la MRC de Maskinongé

• À lire aussi: Dystrophie musculaire: deux frères souhaitent recevoir le vaccin

De plus, les hospitalisations ont stagné dans la Belle Province avec l'ajout de trois patients atteints de la COVID-19 dans les hôpitaux (689 au total), mais le retrait de deux lits occupés aux soins intensifs (total de 117).

L'Ontario a connu un sort similaire lundi en allongeant à cinq sa série de bilans au-dessus du cap des 1000 cas. La province a déclaré 1058 cas, en très légère baisse par rapport à la veille, ainsi que 11 décès de plus.

Du côté des hôpitaux, les hospitalisations ont chuté (646, -14), mais le nombre de patients a légèrement augmenté aux soins intensifs (280, +3).

Ces données arrivent alors que la région de York, qui couvre notamment les villes de Markham et Vaughan en banlieue nord de Toronto, est sortie lundi de l'ordre de demeurer à la maison et a pu commencer à relancer son économie.

Seules Toronto, la région de Peel – qui couvre notamment Mississauga et Brampton – et la région de North Bay/Parry Sound vivent toujours avec l'ordre de demeurer à la maison, ce qui inclut l’interdiction de quitter son chez-soi sauf pour des raisons jugées essentielles, comme l'épicerie, le travail ou se délier les jambes.

Du côté de l'Atlantique, Terre-Neuve-et-Labrador a ajouté 14 cas à son bilan, un nombre à la baisse.

«Nous commençons à avoir une tendance encourageante. Je fais preuve d'un optimisme prudent quant au fait que nous faisons des progrès, mais nous ne sommes pas sortis du bois», a commenté la médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Janice Fitzgerald.

Rappelons qu'en moins d'un mois, Terre-Neuve a plus que doublé son nombre total de cas de COVID-19, à la faveur d'une éclosion à St John, si bien que la province en compte maintenant 940 depuis le début de la pandémie.

Dans l'Ouest, le Manitoba (97 cas, 2 morts) a vu son bilan bondir par rapport à la veille, tandis que la Saskatchewan a stagné en affichant 177 nouvelles infections, soit à peine 5 de moins que dimanche.

L'Alberta, de son côté, est allée à contre-courant en additionnant 273 contaminations, soit une cinquantaine de moins que la veille. Ce bilan a cependant été assombri par l'ajout de 16 décès.

La Colombie-Britannique, elle, a cumulé 1428 cas et 8 décès lors des trois derniers jours.

Enfin, 12 cas se sont ajoutés à Arviat, cette petite communauté du Nunavut où se concentrent presque tous les cas recensés sur ce territoire.

«Plus de 100 jours après le premier cas de COVID-19 à Arviat, la fatigue et l’ennui deviennent des facteurs bien réels dans notre capacité à endiguer la propagation du virus», a noté l'administrateur en chef de la santé publique du Nunavut, le Dr Michael Patterson, en appelant ses concitoyens à continuer à respecter les règles sanitaires.

ENCADRÉ

La situation au Canada:

Ontario: 294 144 cas (6872 décès)

Québec: 282 927 cas (10 318 décès)

Alberta: 131 336 cas (1843 décès)

Colombie-Britannique: 77 263 (1335 décès)

Manitoba: 31 483 cas (886 décès)

Saskatchewan: 27 797 cas (372 décès)

Nouvelle-Écosse: 1610 cas (65 décès)

Nouveau-Brunswick: 1424 cas (26 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 940 cas (4 décès)

Nunavut: 350 cas (1 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 115 cas

Yukon: 72 cas (1 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 42 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 849 518 cas (21 723 décès)

Dans la même catégorie