/regional/troisrivieres/mauricie
Populaire

Déjà de nombreuses réservations dans les campings de la Mauricie

Même si on n'est qu'en février, de nombreux Québécois ont déjà commencé à planifier leurs vacances d'été en réservant leur terrain de camping, constatent des propriétaires de la Mauricie.

• À lire aussi: La roulotte a (déjà) la cote

• À lire aussi: Des snowbirds vaccinés et bronzés ne regrettent pas

• À lire aussi: Des snowbirds réapprennent à aimer l'hiver en Mauricie

C'est notamment le cas au camping Rouillard de Shawinigan. «On est à peu près deux mois à l'avance dans les réservations», s'est réjoui le copropriétaire Martin Picard

Même son de cloche au parc de l'île Melville de Shawinigan où le directeur général, Luc Desaulniers, observe une hausse des appels. «Si on regarde les chiffres, comparativement à 2020, on est à peu près à 5 ou 10 % d'augmentation», a-t-il confié.

Selon lui, les gens s'attendent à ne pas pouvoir voyager et plusieurs Québécois ont redécouvert leur province l'été dernier, ce qui expliquerait l'engouement.
«Il y a des gens de Shawinigan qui n'étaient jamais venus en camping ici. Ils sont venus et ont réservé pour l'année prochaine», a donné en exemple M. Desaulniers.

Résultats, certaines dates affichent déjà presque complet. «Il y a des périodes de pointe. La Saint-Jean-Baptiste et la Confédération, on est déjà à 90 % d'occupation», a souligné M. Picard.

En plus d'observer un engouement, le copropriétaire du camping Rouillard constate un changement dans les habitudes des campeurs ont changé, si bien qu'il a ajouté des places pour les campeurs saisonniers qui sont de plus en plus nombreux. «Beaucoup de gens veulent rester au même endroit, moins se promener d'une région à l'autre», croit M. Picard.

Dans la même catégorie