/news/society

Les enseignants de cégep se préparent pour la grève

COURTOISIE

Avec un mandat de grève en main, plusieurs syndicats affiliés à la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) organiseront des manifestations cette semaine pour réclamer le déblocage des négociations avec le gouvernement.

«Cela fait maintenant plus d’un an que nous sommes à la table de négociation malgré la pandémie; il faut que les échanges aboutissent pour en arriver à une entente négociée qui permettra de réelles améliorations aux conditions d’exercice de la profession enseignante», a ainsi déclaré mardi par voie de communiqué Lucie Piché, présidente de la FEC-CSQ.

Plusieurs manifestations ont donc été prévues cette semaine, dont une mardi à Victoriaville (Centre-du-Québec). Deux autres rassemblements sont organisés jeudi à Drummondville et dans le Bas-Saint-Laurent.

«Dans le contexte d’enseignement particulièrement difficile qui est actuellement le nôtre, et compte tenu de notre préoccupation constante pour la réussite de nos étudiantes et de nos étudiants, ce vote en faveur de l’exercice d’un mandat de grève a été soupesé avec le plus grand sérieux», ont ajouté les représentants des 14 syndicats.

«Nous avons compris qu’il est plus que temps de rappeler à notre gouvernement sa promesse de faire de l’éducation une priorité nationale», a conclu la présidente de la FEC-CSQ.