/news/coronavirus

COVID-19: moins de cas, plus de vaccins

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a continué à diminuer au pays, mardi, tandis que le Québec et l’Ontario se préparent à lancer leur campagne de vaccination de masse de la population générale.

Du côté du Québec, 739 cas et 13 décès se sont ajoutés au lourd bilan de la province, confirmant de nouveau la tendance à la baisse de la pandémie. Le nombre d’hospitalisations (680, -9) de patients touchés par la maladie a aussi continué à chuter, exception faite des soins intensifs où on comptait trois lits de plus d’occupés pour un total de 120.

• À lire aussi: Voyez les étapes pour vous inscrire à la vaccination contre la COVID-19

• À lire aussi: Difficile de déplacer les 85 ans et plus dans les centres de vaccination

• À lire aussi: «Vacciner contre la COVID, c’est gagner contre la pandémie», dit Legault

Vaccination générale

La campagne de vaccination a aussi finalement repris dans la province avec une moyenne de 12 660 doses administrées par jour lors des cinq derniers jours, grâce à l’arrivée, tant attendue, des livraisons attendues de Pfizer.

Devant cette bonne nouvelle, le premier ministre François Legault a annoncé que les Québécois de 85 ans et plus qui ne vivent pas en CHSLD ou en résidences pour ainés pourront prendre rendez-vous pour être vaccinés dès la semaine prochaine.

L’Ontario, de son côté, compte emboiter le pas bientôt au Québec, alors que le gouvernement a récemment indiqué que la campagne de vaccination pour les personnes de 80 ans et plus devrait pouvoir commencer en mars.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a assuré mardi devant l’Assemblée législative que son gouvernement travaillait avec les 33 agences de santé publique de la province pour développer des plans de vaccination propre à chaque région. Ce plan sera prêt «très bientôt», a-t-elle assuré.

En attendant, la province a fait été de 975 nouveaux cas et de 12 décès, mardi, après avoir passé cinq jours de suite au-dessus du cap des 1000 infections journalières.

Le nombre d’hospitalisations a aussi connu une très grande augmentation (718, +72), bien que la situation soit demeurée stable aux soins intensifs (283, +3).

Victoire néo-brunswickoise

Du côté de l’Atlantique, seule Terre-Neuve-et-Labrador continuait à se débattre avec le virus mardi avec l’ajout de 15 contaminations à son bilan.

La nouvelle la plus marquante est cependant venue du Nouveau-Brunswick où aucun cas n’a été détecté, une première depuis le début de l’éclosion qui a plus que doublé le nombre d’infections recensées à ce jour dans la province en moins de deux mois.

Dans l'Ouest, la Colombie-Britannique a noté une augmentation de son bilan, qui comptait 559 infections et 1 décès mardi.

Cette province a cependant indiqué que ses habitants d e80 ans et plus recevront de l'information pour leur vaccination dans les deux prochaines semaines.

Du côté des Prairies, l'Alberta (267 cas, 10 morts), la Saskatchewan (126 cas, 4 morts) et le Manitoba (76 cas, 0 mort) ont publié des bilans dans la tendance de ceux des derniers jours.

ENCADRÉ

La situation au Canada:

Ontario: 295 119 cas (6884 décès)

Québec: 283 666 cas (10 330 décès)

Alberta: 131 603 cas (1853 décès)

Colombie-Britannique: 77 263 (1335 décès)

Manitoba: 31 551 cas (886 décès)

Saskatchewan: 27 923 cas (376 décès)

Nouvelle-Écosse: 1613 cas (65 décès)

Nouveau-Brunswick: 1424 cas (26 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 955 cas (4 décès)

Nunavut: 351 cas (1 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 115 cas

Yukon: 72 cas (1 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 42 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 852 266 cas (21 762 décès)

Dans la même catégorie