/regional/outaouais

Partenariat en Outaouais pour brancher 7000 foyers

Joël Lemay / Agence QMI

Deux MRC et deux centres de services scolaires de l’Outaouais misent sur un partenariat public-privé de près de 60 M$ pour brancher à internet haute vitesse l’ensemble des foyers et écoles de leurs territoires.

L’organisme à but non lucratif Connexion Fibre Picanoc souhaite au cours des prochaines années étendre son réseau de fibre optique de 500 à 3000 kilomètres pour brancher 6788 résidences éparpillées dans plus de 35 municipalités des MRC de Pontiac et de la Vallée-de-la-Gatineau, ainsi que dans tous les établissements du Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais et de la commission scolaire anglophone Western Québec.

« Internet est un incontournable. Il faut s’assurer que tout le monde y ait accès, sans discrimination », croit le président de son conseil d’administration, Bernard Roy.

Projet ambitieux

Un projet ambitieux de près de 60 M$ a donc été déposé en juin dernier auprès du CRTC afin de couvrir tous les coins et recoins de cet immense territoire de 26 000 kilomètres carrés. Connexion Fibre Picanoc espère obtenir les deux tiers de cette somme par l’entremise de subventions fédérales et provinciales.

« La topologie [du secteur] se prête mal à une desserte sans fil avec son territoire montagneux et une partie de la population habitant en dehors des zones urbaines. Les élus sont d’avis qu’un service internet de qualité est primordial pour la qualité de vie des citoyens », fait valoir Chantal Lamarche, préfète de la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau.

Les réponses sont attendues lors du premier trimestre de 2021. Si elles sont positives, la prolongation du réseau débuterait en 2023.

Connexion Fibre Picanoc a beaucoup de pain sur la planche, mais l’entreprise n’exclut pas de courtiser dans le futur les MRC voisines, soit celles des Collines-de-l’Outaouais, de Papineau et d’Antoine-Labelle, qui éprouvent aussi des difficultés d’accès internet dans les secteurs isolés.