/news/coronavirus

«Vacciner contre la COVID, c’est gagner contre la pandémie», dit Legault

Le premier ministre du Québec et son équipe santé ont précisé mardi la stratégie de vaccination de masse lors d'un point de presse au Stade olympique de Montréal.

«Dès la semaine prochaine, la population générale va commencer à être vaccinée», a affirmé le premier ministre François Legault.

Dès que la vaccination des résidents des RPA sera complétée, les 85 ans et plus sont les prochains sur la liste. Les personnes nées en 1936 ou avant pourront prendre un rendez-vous à compter de jeudi.

Les personnes nées en 1936 ou avant pourront prendre un rendez-vous pour être vaccinées à compter de jeudi en ligne au quebec.ca/vaccincovid ou en appelant au 1-877-644-4545. 

Même si la vaccination sera d'abord priorisée dans la grande région de Montréal, les personnes de 85 ans et plus de partout au Québec pourront prendre leur rendez-vous jeudi.

«On voulait vraiment être capable d’avoir la priorité Montréal, c’est vraiment pour la première semaine. Une personne peut prendre un rendez-vous dans la première semaine et le reste du Québec ce sera dans la deuxième semaine», a précisé le ministre Dubé.

Le gouvernement a précisé que la façon la plus simple était de passer par la plateforme Clic Santé, mais qu'il sera également possible de le faire par téléphone.

«Ce qui est rassurant, c’est que ça fonctionne déjà. On distribue déjà des dizaines de milliers de rendez-vous pour les centres de prélèvements», a expliqué Stéphane Lajoie, président de Clic Santé.

«Vacciner, c'est gagner. Vacciner contre la COVID, c’est gagner contre la pandémie», a lancé le premier ministre. 

Le gouvernement estime à 200 000 le nombre de personnes de 85 ans et plus qui ne vivent pas en CHSLD ou en RPA. Il faudrait environ deux semaines pour les vacciner. 

Le gouvernement va travailler avec les organismes communautaires pour suivre le nombre d’inscriptions et s’assurer que le plus grand nombre de personnes soit inoculé. «Ils doivent se déplacer, on ne peut pas amener le vaccin chez eux, pour le moment», déplore le ministre.

Québec devrait recevoir environ 100 000 doses de vaccin par semaine, pour les quatre prochaines semaines. 

Le gouvernement espère encore avoir vacciné tous les Québécois d'ici la fin septembre, à condition de recevoir les doses, martèle le ministre Dubé.

La relâche             

Québec aurait pu ouvrir les théâtres pour la semaine de relâche, mais François Legault affirme que leurs propriétaires préféraient attendre. 

Le gouvernement veut continuer de suivre la situation épidémiologique. Toutefois, si la situation continue de s'améliorer après la relâche, il serait bientôt possible d’ouvrir les salles de spectacle et les lieux de culte et d’autoriser les sports intérieurs.

Le directeur national de la santé publique demande à la population de ne pas se rassembler pendant la semaine de relâche. 

Évolution des variants      

La situation épidémiologique dépend grandement de la propagation de la contamination par les variants du virus de la COVID-19.

À ce jour, Québec estime qu’environ 10% des tests positifs sont vus comme des variants potentiels. Toutefois, il faudra voir dans la prochaine semaine si ce nombre augmentera ou non.

Le ministre Dubé a tenu à rappeler que les tests rapides étaient un moyen complémentaire de dépister les cas, mais qu’on ne peut pas confirmer la présence de variants avec les tests rapides. 

Dans la même catégorie