/sports/homepage

Cinq candidats pour succéder à Claude Julien

Les candidats au poste d’entraîneur-chef du Canadien de Montréal semblaient nombreux à la suite du congédiement de Claude Julien, mercredi matin. Or, le directeur général Marc Bergevin a coupé court au débat en assurant que Dominique Ducharme allait occuper l'emploi jusqu'au terme de la présente saison, minimalement.

• À lire aussi: Claude Julien et Kirk Muller congédiés

• À lire aussi: «Ça doit faire mal énormément à Claude»

• À lire aussi: Cinq choses à savoir sur Dominique Ducharme

Dominique Ducharme   

Photo d'Archives, Martin Chevalier

Nommé sur une base intérimaire, Dominique Ducharme semble le digne successeur de Julien. L’homme de 47 ans est déjà associé au Canadien depuis avril 2018. Il avait alors obtenu un rôle d’entraîneur-adjoint quand Jean-Jacques Daigneault et Daniel Lacroix avaient été limogés.

Pascal Vincent   

Martin Chevalier / JdeM

À la barre du Moose du Manitoba, club-école des Jets de Winnipeg dans la Ligue américaine, Pascal Vincent attend sagement sa chance pour devenir un jour entraîneur-chef dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Avant de se retrouver derrière le banc du Moose, il a d’ailleurs été l’adjoint de Claude Noël, puis de Paul Maurice chez les Jets. Ironie du sort, Vincent est présentement à Montréal, puisque le Moose rend visite au Rocket de Laval.

Joël Bouchard   

Martin Chevalier / JdeM

L’ancien défenseur Joël Bouchard a lui-même déjà disputé 364 matchs dans la LNH Or, il a maintenant fait ses preuves comme entraîneur-chef, d’abord avec l’Armada de Blainville-Boisbriand (LHJMQ), puis présentement avec le Rocket de Laval, club-école du Canadien dans la Ligue américaine (LAH). Bouchard est reconnu pour ses talents de communicateur et pour le bon développement des joueurs.

Benoît Groulx   

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBE

Âgé de 53 ans, Benoît Groulx connaît passablement de succès chez le Crunch de Syracuse, la filiale du Lightning de Tampa Bay dans la LAH. Il a auparavant été l’entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau, pendant de nombreuses années, dans la LHJMQ.

Patrick Roy   

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Les plus audacieux aimeraient voir Patrick Roy débarquer derrière le banc du Canadien. Ce n’est pas impossible, mais l’ancien gardien a déjà fait part de sa préférence pour un rôle de directeur général dans la LNH. Roy occupe les fonctions d’entraîneur-chef et de DG chez les Remparts de Québec.