/news/coronavirus

Vaccination des 85 ans et plus: «Le gouvernement n'a pas pensé fort»

La campagne de vaccination massive commence lundi au Québec et les citoyens de plus de 85 ans pourront prendre un rendez-vous dès demain.

Bien que la grande région de Montréal sera priorisée, les aînés de 85 ans et plus de partout au Québec auront la possibilité de prendre rendez-vous dès jeudi.

• À lire aussi: Voyez les étapes pour vous inscrire à la vaccination contre la COVID-19

• À lire aussi: «Quand la file n’avance pas, tu viens fou!»

• À lire aussi: Difficile de déplacer les 85 ans et plus dans les centres de vaccination

Comment vous trouvez la logistique de cette opération? La question, posée sur la page Facebook du Québec Matin, suscite de nombreuses réactions.

«Très contente que la vaccination commence avec ce groupe d’âge. Par internet et téléphone c’est super. Il faut juste s’entraider les uns les autres. Nous sommes fiers de notre belle-fille dentiste qui est prête à donner de son temps pour aider à la vaccination.» -Christiane

«Il y a de nombreuses personnes qui ne pourront se rendre au centre de vaccination. Elles devront peut-être attendre les vaccins de Moderna et Astrazeneca afin de le recevoir à domicile. Pour l'instant, personne au gouvernement ne parle de cette possibilité.» -Jean

«Ma mère de 86 ans va enfin pouvoir se faire vacciner. J'en suis très heureuse et je vais l'aider pour la prise du rendez-vous. C'est sûr que de se faire vacciner à l'auto aurait été préférable pour ce groupe d'âge.» -France

«Ce n'est pas toutes les personnes âgées qui sont capable de prendre un rendez-vous en ligne et de se déplacer, mais malgré tout c'est bien parti!» -Marie-Ève

«Personnellement, je trouve que le gouvernement n'a pas pensé fort. La majorité des aînés sont à mobilité réduite et ont du trouble à se déplacer.» -Raymond

«Je trouve que c'est de bonne augure et apporte un vent d'espoir . Ça fait du bien de penser que les gens plus âgés pourront retrouver une vie plus saine.» -Sylvie