/news/world

Des morts dont le directeur d’une prison lors d'une évasion à Haïti

Plusieurs personnes dont le directeur d’une prison ont été tuées jeudi en banlieue de la capitale haïtienne Port-au-Prince, où plusieurs détenus se sont évadés, a indiqué la police.

• À lire aussi: Le président haïtien accusé de mettre en danger les journalistes

• À lire aussi: «Il faut trouver une issue à la crise», dit le ministre haïtien des Affaires étrangères

• À lire aussi: Plusieurs milliers de manifestants contre un retour de la dictature en Haïti

«L’inspecteur divisionnaire Paul Hector Joseph, qui est le responsable de la prison civile de Croix des Bouquets, a été tué dans la prison», a annoncé à l’AFP Gary Desrosiers, porte-parole de la police nationale haïtienne.

«Plusieurs détenus se sont évadés», a-t-il confirmé sans pouvoir en préciser le nombre. 

Au moins six personnes ont été tuées par balle dans les rues proches du centre carcéral, a constaté un photographe de l’AFP. Leurs identités n’ont pas pu être déterminées. 

À la mi-journée, les riverains de l’établissement pénitentiaire situé au cœur du centre-ville ont témoigné avoir entendu des rafales de tirs. 

Des photos et vidéos d’hommes s’échappant de la prison ont ensuite rapidement circulé sur les réseaux sociaux. 

Des commerçants d'habits d'occasion, qui travaillent dans un marché jouxtant la prison, ont rapporté à un photographe de l'AFP avoir été contraints de céder leur marchandise à des détenus qui venaient de s'évader. 

Un large dispositif de forces de l’ordre a été mobilisé autour de la prison dont le contrôle a été repris au cours de l’après-midi. 

En 2014, plus de 300 détenus avaient déjà réussi à s'enfuir de cette prison de haute sécurité, construite grâce à un financement du Canada et inaugurée en 2012.