/regional/montreal/montreal

Rivière-des-Prairies: lancement d’une étude d’opportunité pour l’agriculture urbaine

Photo Stevens LeBlanc

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, à Montréal, a annoncé jeudi le lancement d’une étude d’opportunité pour l’implantation d’un pôle d’innovation en agriculture urbaine sur son territoire.

«Il s’agit d’un projet novateur qui permettra au Québec de faire un pas de plus sur le chemin d’une autonomie alimentaire accrue», a affirmé par voie de communiqué André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Le projet vise ainsi à étudier des initiatives qui pourraient combiner agriculture urbaine et phytoremédiation pour la dépollution des sols sur des terrains vacants de l’arrondissement.

L’implantation d’un complexe de serres afin de valoriser la biomasse forestière résiduelle issue des travaux de phytoremédiation et d’élagage d’arbres est également envisagée.

«C’est une mobilisation sans précédent qui est en branle pour la revitalisation de ce grand secteur, où on transforme les défis, comme ceux de la décontamination et de la sécurité alimentaire, en occasions de développement, de recherche et d’affirmation», a soutenu Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Une aide financière de 40 000 $ provenant du Programme de développement des activités agricoles et du secteur bioalimentaire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a été accordée à la réalisation de ce projet.

«La Ville de Montréal s’est également fixé des objectifs ambitieux d’autonomie alimentaire dans son plan de relance économique 2021 et son plan climat 2020-2030, auxquels ce projet pourra contribuer», a conclu la mairesse de Montréal Valérie Plante.

L’Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) et le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) ont été mandatés par l’arrondissement pour réaliser cette étude, dont les conclusions seront déposées en mars prochain.