/news/currentevents

Une drogue dangereuse alerte les policiers

Courtoisie SPVQ

Une drogue dangereuse à base d’opioïdes, dont le simple fait d’y toucher constitue une grave menace à la santé, a été saisie à Québec.

• À lire aussi: Des jeunes accros au viagra de contrebande

La substance, qui se présente entre autres sous la forme d’une poudre granuleuse souvent colorée, est en fait un assemblage d’opioïdes connus, principalement du fentanyl et de l’héroïne.

Des analyses toxicologiques ont également démontré la présence de plusieurs autres composés chimiques, en plus faible quantité.

Selon la police, le simple fait d’y toucher ou d’en inhaler risque de causer des maladies graves, notamment une détresse respiratoire, ou même la mort.

Enquête prioritaire

«Pour nous, le message est vraiment à titre préventif. Au SPVQ, quand on a l’information par exemple qu’il y a du fentanyl qui circule, c’est vraiment prioritaire pour l’unité des stupéfiants, donc on va s’attarder, vraiment, à résoudre ces enquêtes-là pour enlever la substance du marché le plus vite possible, l’objectif étant toujours de protéger la population», souligne le porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), Étienne Doyon.

Si elle est plutôt rare, ce n’est pas la première fois que ce genre de substance est découvert à Québec. En 2019, une drogue s’y apparentant avait également été saisie sur le territoire.

À l’époque, les policiers n’avaient pas souvenir d’avoir vu ce type de stupéfiant en circulation à Québec précédemment.

La police n’a donné aucun renseignement sur les circonstances ayant mené à la perquisition, disant ne pas vouloir nuire à son enquête ni au processus judiciaire.

On sait toutefois qu’un individu a été arrêté en lien avec cette opération.

Le fentanyl est réputé pour être 100 fois plus puissant que la morphine et 40 fois plus fort que l’héroïne.

«Quand le consommateur achète ce type de substance, c’est la roulette russe ; il ne sait pas ce qu’il y a à l’intérieur», souligne M. Doyon.