/regional/saguenay

2000 foyers du Saguenay branchés à Internet haute vitesse

Près de 2000 familles du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont désormais accès à Internet haute vitesse, un service qui est devenu essentiel, surtout en ces temps de distanciation sociale.

Québec, Ottawa et l'entreprise Bell ont récemment investi 2,5 millions $ pour permettre la connexion de nouveaux foyers dans les municipalités de L'Anse-Saint-Jean, de Sainte-Rose-du-Nord, de Saint-Charles-de-Bourget, de Saint-Félicien et de Saint-Ambroise.

«Avec la pandémie, ça nous a permis de briser l'isolement, a indiqué la députée de Roberval, Nancy Guillemette, en entrevue avec TVA Nouvelles. Nos communautés ont aussi pu continuer à bouger et à prospérer.»

«Même avec nos jeunes, on l'a vu avec l'école, c'est essentiel maintenant d'avoir Internet, a pour sa part mentionné la ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest. C'est un besoin fondamental.»

Le député de Dubuc, François Tremblay, a tenu à rappeler que l'absence d'un réseau Internet performant nuit au développement.

«On a même des fois des familles qui hésitent à s'installer dans certains secteurs parce qu'ils craignent de ne pas avoir la haute vitesse», a-t-il souligné.

La deuxième phase du projet actuellement en construction permettra à 1200 autres foyers de Saint-David-de-Falardeau, de Saint-Honoré et de l'arrondissement La Baie à Saguenay d'être connectés.

«D'ici la fin mars, on va annoncer la couverture de 100 pour cent du territoire québécois», a affirmé l'adjoint parlementaire du premier ministre du Québec pour le volet Internet haute vitesse, Gilles Bélanger. Le dernier branchement serait, au pire, fin septembre 2022.»Sur les un peu plus de 135 000 foyers que compte le Saguenay-Lac-Saint-Jean, 10 000 attendent toujours leur tour.