/news/world

Accusée d'avoir empêché de retrouver le meurtrier de son conjoint

CAPTURE D'ÉCRAN/GOFUNDME

Une femme qui avait ému sa communauté en appelant à retrouver le meurtrier de son conjoint vient d’être arrêtée au Texas.

Jennifer Faith est accusée par la police fédérale d’avoir entravé le travail des policiers dans l’enquête.

En octobre dernier, son conjoint, James, avait été abattu de plusieurs balles alors que le couple promenait son chien dans un quartier résidentiel de la banlieue de Dallas.

La femme avait donné plusieurs entrevues à des médias locaux pour raconter la journée de faits et demander l’aide du public.

«J’ai entendu courir derrière moi et alors que je me retournais quelqu’un s’est mis à tirer sur lui. Il tirait, il tirait», avait-elle expliqué à NBCDFW peu avant Noël.

«Mon espoir est que cette personne se rende compte de la gravité de ce qu’elle a fait à ma fille et moi. Mon conjoint était le pilier de notre famille, nous sommes dévastées», ajoutait-elle alors.

Selon des documents judiciaires, le tireur avait attaché les mains de Jennifer avec du papier collant avant de la frapper pour tenter de lui voler ses bijoux.

La police a finalement arrêté la femme cette semaine pour obstruction à la justice en lien avec la mort de son conjoint.

Elle a été conduite en prison où elle attend sa prochaine comparution.

Son arrestation intervient un mois après celle de son amour de jeunesse, Darrin Lopez, qui aurait fait la route du Tennessee jusqu’au Texas pour tirer sur James Faith à l’automne dernier.

M. Lopez est, pour le moment, accusé de meurtre

Pendant leur enquête, les policiers ont découvert que le suspect et Jennifer Faith, qui se seraient fréquentés à l’école secondaire et à l’université, avaient échangé plus de 14 000 appels et textos entre le 30 septembre et le 30 octobre 2020.

Les amants auraient eu un plan sur cinq ans (!) pour retourner ensemble pour de bon.

Contacté par People Magazine, l’avocat de Darrin Lopez, Me Juan Sanchez, a indiqué qu’il «analysait encore la preuve dans le dossier».

«Mais nous pensons que M. Lopez est un homme intègre, avec une carrière militaire, qui aurait été manipulée par Jennifer Faith, en lui faisant croire qu’elle était en danger.»