/news/currentevents

La SQ promet d’être plus présente pendant la relâche

Joel Lemay/Agence QMI

La Sûreté du Québec (SQ) compte être plus présente sur le terrain au cours de la semaine de relâche, qui débute vendredi et qui s’étale jusqu’au 7 mars.

Par communiqué, la SQ a indiqué qu’elle aura surtout à l’œil les endroits de villégiature, les lieux publics extérieurs ainsi que les zones de restauration afin de s’assurer que les règles sanitaires y seront respectées.

Une attention particulière sera portée aux rassemblements privés, a ajouté la police, qui a également indiqué qu’elle fera sentir sa présence dans les sentiers récréotouristiques.

La SQ promet d’adapter son approche en fonction des paliers d’alerte de chaque région.

Rappelons que sept régions se trouvent actuellement en zone orange, ce qui signifie notamment que les salles à manger sont ouvertes sous certaines conditions.

De plus, le couvre-feu entre en vigueur à 21h30 plutôt qu’à 20h.

Les rassemblements dans les chalets et les maisons demeurent toutefois proscrits.

Le reste du Québec, dont les grandes régions de Montréal et de Québec, demeure toutefois toujours en zone rouge, et ce, même si à plusieurs endroits, le nombre de nouveaux cas est en deçà du niveau d’alerte maximale.

Si le gouvernement Legault s’inquiète d’une flambée des variants durant la relâche, il a tout de même décidé de laisser un peu de lest aux Québécois, qu’ils soient en zone rouge ou orange, en donnant son aval à la réouverture des cinémas et des musées sur l’ensemble du territoire.

Quiconque contrevient aux mesures sanitaires s’expose à une amende pouvant atteindre 6000 $.