/news/coronavirus

Les activités de la relâche s'envolent rapidement

Si les prochains jours sont là pour recharger les batteries des enfants, pour les parents, qui essaient de réserver des activités c'est un peu plus compliqué. En pleine pandémie, les places disponibles pour plusieurs activités en Mauricie s'envolent rapidement.

Les familles trifluviennes ont dû être très rapides sur la gâchette afin de réserver une plage horaire pour la relâche.

En début de semaine, la ville a proposé des balades en traineau tirées par les chevaux. Une heure plus tard, les 200 places s’étaient envolées. Même chose pour le parcours familial «La relâche enchantée» qui se déroulera à l’amphithéâtre Cogeco. Cette fois, les 175 plages horaires ont trouvé preneur en 40 minutes.

Le mot d'ordre, c'est la planification. Au Domaine de la forêt perdue à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, les familles affluaient ce vendredi. Sans réservation, il était impossible d’avoir accès aux 15 kilomètres de sentier glacés. La directrice des communications Sylvie Leménager avoue même que l’établissement a dû refuser des clients qui venaient de l’extérieur de la région pour cette raison.

Du côté de Vallée du Parc, des places sont encore disponibles, mais selon le directeur marketing Dominic Lamy, il ne reste qu'environ 25% de billets journaliers pour la semaine prochaine. L'établissement devrait afficher complet d'ici quelques jours.

Si des parents se sont butés à un manque de places dans certains cas, il y a tout de même des options. Les filets de hockey ont été installés sur toutes les patinoires de Trois-Rivières. La piscine du Cégep et la glace du terrain de l'expo seront ouvertes, mais il faudra réserver dans un délai de 48 heures.