/news/politics

Rencontre entre Marc Garneau et le nouveau secrétaire d’État américain

CAPTURE D'ÉCRAN TVA NOUVELLES

Le ministre des Affaires étrangères canadien, Marc Garneau, s’est entretenu vendredi avec son nouvel homologue américain, Antony Blinken, notamment à propos de l’Iran et de la Chine.

Dans un communiqué envoyé en soirée, le cabinet du ministre Garneau a indiqué que les deux hommes avaient tenté de se mettre d’accord sur une approche commune vis-à-vis du géant chinois, mais il n’a pas été précisé s’ils y étaient arrivés.

On sait tout de même que le secrétaire d’État américain s’est engagé à travailler avec Ottawa pour la libération des Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor, qui sont détenus depuis plus de deux ans en Chine.

Il s’agit d’un sujet délicat dans les relations canado-américaines, puisque les «deux Michael» ont été incarcérés à la suite de l’arrestation à Vancouver de Meng Wanzhou, la dirigeante de l’entreprise chinoise Huawei, à la demande des États-Unis.

L’Iran à l’ordre du jour

La question de l’Iran a aussi été évoquée, deux jours après que des frappes américaines eurent visé des installations iraniennes en Syrie, ce qui a été reçu comme la première décision d’importance en matière de politique internationale de l’administration Biden.

Alors que le Canada est lui aussi à couteaux tirés avec le régime islamiste de Téhéran, le ministre Garneau a réitéré l’importance pour les familles des victimes du vol PS752 d’obtenir des réponses.

Rappelons que le 8 janvier 2020, 55 citoyens canadiens et 30 résidents permanents ont perdu la vie après qu’un missile iranien eut percuté cet avion d’Ukraine International Airlines.

Cet événement est survenu dans un contexte d’escalade des tensions entre l’Iran et les États-Unis, après que l’administration eut fait exécuter le puissant général iranien Qassem Soleimani.

L’entretien téléphonique entre Marc Garneau et Antony Blinken a été organisé trois jours après celui entre Justin Trudeau et Joe Biden.