/news/society

Un mur de neige devant les bureaux de la CAQ à Montréal

Gracieuseté, FSSS-CNN

Des syndiqués du gouvernement ont dressé une «pente de neige» devant la porte des bureaux de la Coalition avenir Québec sur la Mill, à Montréal, vendredi, pour protester contre la lenteur des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives.

• À lire aussi: Le gouvernement n’était pas prêt pour la deuxième vague, selon les travailleurs de la santé

• À lire aussi: COVID-19: les tests accélérés en CPE se font toujours attendre, déplore un syndicat

• À lire aussi: Des plaintes pour que tous les travailleurs aient des masques N-95

Cette construction éphémère rappelle «la pente glissante» causée par «l’inaction gouvernementale en ce qui a trait à la santé et à la sécurité au travail» dans le réseau public, explique la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), par voie de communiqué.

«On ne peut pas accepter que le gouvernement reste les bras croisés. La situation s’est tellement aggravée que c’est devenu aujourd’hui une des causes principales des difficultés de main-d’œuvre des établissements», a dit la présidente du Conseil central du Montréal métropolitain, Dominique Daigneault.

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) rappelle qu’elle a présenté ses revendications relatives au renouvellement des conventions collectives des employés de l’État il y a près de 18 mois, en octobre 2019.

Le demi-million d’employés des secteurs publics et parapublics au Québec sont toujours sans conventions collectives depuis que celles-ci sont venues à échéance en mars 2020.

Dans la même catégorie