/finance/homepage

Martin Brodeur: Spa et pizzeria cédés

On n’entend plus beaucoup parler des projets d’affaires de Martin Brodeur, qu’il avait moussés il y a une dizaine d’années.   

  • Écoutez les détails de l’enquête du journaliste Jean-François Cloutier ici   

L’ex-gardien de but étoile des Devils du New Jersey Martin Brodeur aurait investi un quart de million de dollars dans un spa nordique à Saint-Adolphe-d’Howard, dans les Laurentides, dans les années 2000. 

À cette époque, il envisageait de créer un holding de plusieurs millions de dollars pour des « projets rentables » au Québec et aux États-Unis, selon ce qu’il avait confié au Journal.

• À lire aussi: Francis Bouillon: Projet de condos ruineux et problèmes d’impôt

• À lire aussi: D'anciens athlètes gagnants dans le sport, mais perdants en affaires

• À lire aussi: Guy Lafleur: beaucoup d’argent perdu dans le restaurant Bleu Blanc Rouge

Dispute d’actionnaires  

Le Journal avait ensuite rapporté en 2010 une chicane d’actionnaires à coups de mises en demeure et par le truchement d’avocats entre les anciens partenaires du spa.

Un site internet de Martin Brodeur où il était question de ses projets a depuis été fermé.  

Une pizzeria où Brodeur avait des intérêts à Montréal avec Sheldon Souray a aussi changé de mains il y a une dizaine d’années.

« On a eu un peu de problèmes avec quelqu’un qui a volé l’argent à nous autres », nous a expliqué l’ancien partenaire de Brodeur, Andrea Dell’Orefice, début janvier.

Brodeur n’a pas donné suite à nos demandes d’entrevue.