/news/culture

Valérie Chevalier : ses romans pourraient faire le saut au petit écran

Photo COURTOISIE, PRODUCTIONS DÉFERLANTES

Les romans «Tu peux toujours courir» et «Tu peux toujours rester», de Valérie Chevalier, pourraient bientôt faire le saut au petit écran. L’autrice recevait en septembre dernier une bourse de prédéveloppement en ce sens, et planche présentement à transposer ses écrits en scénario, sans fixer de date d’échéance.

Valérie Chevalier insiste : il y a encore loin de la coupe aux lèvres. Aucun diffuseur n’est encore rattaché à son projet de série, et on ne pense pas encore acteurs ou lieux de tournage.

Or, à l’instar de Nathalie Roy («La vie épicée de Charlotte Lavigne»), Jean-Philippe Baril Guérard («Manuel de la vie sauvage»), Amélie Dubois («Le gazon... toujours plus vert chez le voisin?») et autres plumes connues, l’animatrice du «Tout petit talk-show de Star Académie», qui a signé quatre romans entre 2015 et 2019, faisait partie, à l’automne, de la liste des instigateurs de 15 projets en prédéveloppement de séries télévisées basées sur des adaptations littéraires d’œuvres québécoises soutenues par la SODEC (Société de développement des entreprises culturelles), en collaboration avec le FMC (Fonds des médias du Canada).

«Chick lit»

C’est la productrice Josée Vallée, de la boîte DATSIT Sphère, qui a vu l’étincelle dans l’histoire d’Alice et Maude, les deux héroïnes typiques de toute bonne «chick lit», sorties tout droit de l’imagination de Valérie Chevalier.

«On voulait travailler ensemble, on s’est parlé, elle avait lu les deux romans, et elle m’a proposé d’adapter ça, raconte Valérie. Moi, c’est un rêve que j’avais toujours caressé, sans jamais avoir eu le temps et la possibilité. Là, je me suis mis les mains là-dedans, et s’est présentée la bourse de la SODEC. Je ne sais pas si ça va réellement se tourner, mais je serais bien excitée de voir Alice et Maude prendre vie à l’écran!»

Dans «Tu peux toujours courir», les inséparables amies Alice et Maude galèrent un peu partout à Montréal, entre un brunch de lendemain de veille et deux déboires amoureux, à la fois blasées et pleines d’espoir. Chanteuse dans un groupe, Alice succombe aux charmes d’un beau bassiste déjà en couple, tandis que Maude se fait mener en bateau par un charmant volage aux gros biceps. Dans la suite, c’est l’heure de la maturité affective qui sonne pour le duo.

«Pour moi, l’écriture et mon travail à la télévision sont deux choses séparées, mentionne Valérie Chevalier. Je n’avais jamais pensé amener l’histoire au cinéma ou à la télévision en l’écrivant. Pour moi, c’est un exutoire. Il y a une grande liberté dans l’écriture; il n’y a pas de restrictions de budget, de journées de tournage. Mais, dernièrement, j’ai fait cette réflexion, et pour l’instant, je fais mes classes, je fais mes devoirs. On verra si c’est à la hauteur.»

On peut voir Valérie Chevalier à la barre du «Tout petit talk-show de Star Académie», réservé aux clients Mobilité de Vidéotron, sur TVA+. Elle est également l’une des amies de Patrick Huard à «La Tour», à TVA, elle tient des chroniques régulières à «Salut Bonjour» et fait toujours partie de l’équipe de «Cochon dingue», à Télé-Québec.