/news/tele

Des Golden Globes 2021 différents

Golden Globes

Courtoisie

Les Golden Globes changent de visage cette année. Pandémie oblige, l’édition 2021 du prestigieux rendez-vous détonnera des précédentes, qui réunissaient au même endroit une pléiade de stars hollywoodiennes un peu pompettes.

• À lire aussi: Cinq choses à suivre lors de la cérémonie des Golden Globes

À défaut de proposer une cérémonie où l’alcool coule à flots, la Hollywood Foreign Press Association (HFPA) nous servira un gala en semi-confinement.

De retour aux commandes, Tina Fey et Amy Poehler piloteront le gala ensemble, mais séparément. Fey sera au Rockefeller Center de New York, alors que Poehler sera au Beverly Hilton de Los Angeles, où l’événement est habituellement tenu.

Selon les informations divulguées, les finalistes resteront à la maison, chacun muni d’une caméra pour livrer son discours de remerciement, advenant une victoire.

Quant aux présentateurs, ils seront sur place, avec Tina Fey ou Amy Poehler. Quelques-uns ont d’ailleurs confirmé leur présence, dont Awkwafina, Joaquin Phoenix, Kristen Wiig, Renée Zellweger, Kevin Bacon, Michael Douglas, Catherine Zeta-Jones, Margot Robbie, Kate Hudson et Christian Slater.

Controverse

Outre la COVID-19, quelques controverses ont bouleversé l’organisation des Golden Globes cette année. La plus récente a émergé en début de semaine, gracieuseté du Los Angeles Times

Une enquête du quotidien a révélé des lacunes éthiques des membres du regroupement. Une trentaine d’entre eux auraient accepté une invitation à Paris pour découvrir « l’esprit » d’Emily in Paris, une série de Netflix. Durant leur séjour, ils étaient notamment hébergés au Peninsula, un hôtel 5 étoiles à 1750 $ la nuitée.

Et, surprise, lors du dévoilement des nominations, Emily in Paris s’est retrouvée finaliste dans plusieurs catégories, dont Meilleure série comique, malgré des critiques mitigées.

Le Los Angeles Times a également publié la composition du jury des Golden Globes. Constat : aucune personne noire n’en fait partie... Ce qui pourrait expliquer l’omission d’une des séries les plus encensées des 12 derniers mois, I May Destroy You, qui raconte l’histoire d’une victime de viol avec une distribution comptant une majorité d’acteurs et actrices noir(e)s.

Les favoris

En télévision, l’omission de I May Destroy You pourrait permettre à The Queen’s Gambit ou Unorthodox, deux séries de Netflix, de remporter les grands honneurs du côté des miniséries. 

Les chances de triomphe apparaissent plus faibles pour Normal People, Small Axe et The Undoing, bien qu’il s’agisse de très bons titres.

Du côté des comédies, la lutte se fera assurément entre Ted Lasso et Schitt’s Creek

Emily in Paris, The Great et The Flight Attendant sont également en lice.

Du côté des drames, The Crown devrait remporter la palme devant Lovecraft Country, The Mandalorian, Ozark et Ratched.

Du côté des films, Mank (6 nominations), The Trial of the Chicago 7 (5 nominations), Nomadland (4 nominations) et Promising Young Woman (4 nominations) ouvrent la marche.


CTV et NBC présentent la 78e cérémonie des Golden Globes dimanche soir, à 20 h.