/finance/homepage

Aides fédérales: les PME veulent connaître les critères d’admissibilité

Photo d'archives, Agence QMI

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) appréhende les nouvelles règles encadrant l’admissibilité aux programmes d’aide du fédéral qui devraient entrer en vigueur dans deux semaines. 

La FCEI demande à Ottawa de dévoiler les nouveaux critères de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) et la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) avant le délai du 14 mars.

«La subvention salariale et l'aide au loyer demeurent essentielles à la survie de beaucoup de PME. Voilà pourquoi les propriétaires ont besoin de connaître les règles rapidement afin de prendre les décisions appropriées pour leur entreprise», a indiqué dans un communiqué, lundi, Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI.

Un sondage interne révèle que plus de la moitié (53%) des PME dépendent de la SSUC alors qu’environ 27% bénéficient de la SUCL.

Le regroupement de PME demande également un prolongement de ces deux programmes du fédéral au-delà de juin, d’autant plus que plusieurs entreprises risquent de ne pas renouer avec le rythme normal des ventes d’ici là.

En outre, la FCEI presse le gouvernement fédéral de repousser au-delà du 31 mars la date limite pour la demande du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) et d'augmenter son montant à 80 000$.