/news/law

Fusillade à Longueuil: Une balle perdue fracasse une fenêtre d’un hôpital

Un homme de 24 ans a été arrêté dans la nuit de dimanche à lundi, à Longueuil, à la suite d’une fusillade lors de laquelle une balle perdue a fracassé une fenêtre de l’Hôpital Pierre-Boucher.

Les événements se sont produits un peu après minuit, sur le boulevard Béliveau, près de l’intersection du boulevard Jacques-Cartier Est.

• À lire aussi: Des coups de feu tirés dans un bloc appartement de Dorval

• À lire aussi: Des mères s’unissent contre la violence à Montréal-Nord

• À lire aussi: Louisiane: trois personnes tuées lors d’une fusillade dans un magasin d’armes à feu

Selon les autorités, le suspect et la victime sont deux connaissances qui se sont rencontrés à cet endroit pour une raison encore inconnue.

À un certain moment, le suspect aurait dégainé une arme longue et aurait ouvert le feu en direction de son rival, un homme de 30 ans, qui s’en est miraculeusement sorti indemne.

Au moins quatre coups de feu auraient été tirés à l’aide d’une «arme longue», selon les autorités. L’un des projectiles aurait franchi plus de 200 mètres, avant d’aller fracasser l’une des fenêtres du troisième étage de l’Hôpital Pierre-Boucher où se trouve une salle d’attente du département d’ophtalmologie.

Fort heureusement, personne n’a été blessé. 

Le suspect a pris la fuite en voiture après le crime, mais a rapidement pu être localisé quelques kilomètres plus loin. Une arme longue a d’ailleurs été retrouvée à bord de son véhicule.

Les recherches pour retrouver le suspect ont été facilitées puisqu’à cette heure, les routes étaient pratiquement désertes, en raison du couvre-feu en vigueur de 20 h à 5 h.

Le motif qui aurait mené à cette fusillade demeure un mystère. «La victime dans cette affaire ne collabore pas beaucoup avec nous», a indiqué l’agent Jean-Pierre Voutsinos, porte-parole de la police de Longueuil.

Quant au suspect, il a été rencontré par les enquêteurs dans la nuit et durant la matinée. Il devait comparaître lundi au palais de justice de Longueuil sous des accusations de possession non autorisée d’une arme à feu, de port d’arme dans un dessein dangereux et d’avoir déchargé une arme à feu avec insouciance.

Dans la même catégorie