/news/coronavirus

Papa et maman s’en vont au Cinéma L’Amour

Fan de jeux d’évasion, Richard Martineau n’en revient pas que cette activité qui se pratique en bulle familiale soit toujours interdite alors que les cinémas érotiques sont ouverts à l’image de tous les autres cinémas au Québec. 

• À lire aussi: Les cinémas érotiques peuvent également rouvrir leurs salles

«Un indice dans une pièce, c’est trop dangereux pour la santé publique, mais je peux aller voir Blanche-Neige et les sept seins ou Le Gland Bleu dans un cinéma porno, ça il n’y a aucun problème!» raille notre chroniqueur.

«Quand tu marches dans une salle de cinéma porno et que le plancher est collant, c’est pas du beurre à popcorn! Le film de fesses est autant sur l’écran que dans la salle. Comment ça se fait que c’est ouvert?» se questionne-t-il.

Grand cinéphile, le chroniqueur conclut sur une boutade. «J’ai dû dire à mon fils: ❝On va te faire garder et papa et maman vont aller swinger au Cinéma L’Amour. Bonne soirée!❞»

*** Voyez l’intégrale de la chronique de Richard Martineau dans la vidéo ci-haut