/news/techno

Une nouvelle usine de cryptomonnaie en Haute-Côte-Nord?

La Haute-Côte-Nord devient un joueur important en matière de cryptomonnaie, et une deuxième usine pourrait y voir le jour dans les prochains mois, aux Escoumins.

• À lire aussi: Le bitcoin plus énergivore que la Norvège

• À lire aussi: Bitcoin: âge de raison ou délire spéculatif?

• À lire aussi: Feu vert pour un fonds de bitcoins en Bourse canadienne, le premier dans le monde

La ville de Baie-Comeau accueille déjà une usine de ce type, et le maire, Yves Montigny, estime que c’est un signe que la région possède l’énergie pour cette nouvelle industrie.

Les terrains ont été achetés, le zonage a été modifié et une entente est intervenue entre Hydro-Québec et le promoteur, a appris TVA Nouvelles.

Il est encore trop tôt pour dévoiler l’identité de la compagnie qui s’implantera dans les Escoumins. Il s’agit d’un projet de 10 mégawatts qui créera au plus une vingtaine d’emplois. Le maire André Desrosiers y voit même un projet régional en récupérant la chaleur dans des serres pour y transformer des fruits et des légumes.

M. Montigny, lui, se réjouit pour la Haute-Côte-Nord. Après tout, GPU. One est installée depuis presque deux ans à Baie-Comeau et avec l’arrivée de l’entreprise électro-intensive, la ville a profité de nouveaux revenus de taxes municipales et de vente d’électricité.

Il y a de la place pour tout le monde, croit le maire Montigny.

En vertu d’une entente avec Hydro-Québec, Baie-Comeau pourra vendre jusqu’à 30 mégawatts d’électricité provenant de son réseau de distribution municipal.

Dans la même catégorie