/regional/troisrivieres/mauricie

Vaccination: feu vert aux 80 ans et plus en Mauricie et au Centre-du-Québec

La vaccination s'accélère en Mauricie et au Centre-du-Québec, si bien que le CIUSSS de la région a annoncé lundi que les aînés âgés de 80 ans et plus pourront réserver leur plage horaire dès mardi.

• À lire aussi: Le vaccin d’AstraZeneca déconseillé aux 65 ans et plus au Canada

• À lire aussi: Vaccination : l'Estrie se mobilise pour ses aînés

• À lire aussi: Janette Bertrand «heureuse» d'être vaccinée

Dès 13h, les citoyens de la région nés avant 1941 seront autorisés à rejoindre les 8300 personnes de 85 ans et plus qui ont déjà leur place.

Mais il faudra patienter un peu. Jusqu'à la fin de mars dans le cas des cliniques de Shawinigan, Trois-Rivières, Nicolet, Victoriaville et Drummondville. À Saint-Tite et à Louiseville, il faudra attendre quelques jours plus tard, au début du mois d’avril.

C'est que le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec recevra cette semaine une livraison inattendue de 1500 doses Pfizer, ce qui permettra d'accélérer la campagne de vaccination dans les résidences pour aînés et devancer l'échéancier.

Jusqu'à maintenant 7900 résidents de 90 milieux ont été vaccinés. Un soulagement pour le directeur général de la résidence La Sitelle à Trois-Rivières, Luc Deschênes, où 76 des 80 aînés ont reçu leur première dose lundi.

«Nos aînés nous posaient de plus en plus de questions. Ils avaient vraiment hâte que ça soit leur tour. Et aujourd'hui, c'était le grand jour!»

Les risques d'une éclosion fatale seront considérablement réduits dans ces établissements. Aux résidences du Manoir, le directeur des communications et du marketing, Gaétan Montplaisir, espère un assouplissement de certaines règles, notamment l'ouverture des salles à manger.

«Ça peut être difficile pour des résidents parce que c'est souvent leur seule occasion de socialiser», a-t-il dit en entrevue.

Pour ce qui est des HLM, la santé publique confirme que la clientèle plus vulnérable pourrait être vaccinée à domicile après la fin de l'opération dans les RPA.

Cap sur la deuxième dose

Signe que ça avance, les rendez-vous pour la deuxième dose seront bientôt disponibles et la campagne devrait débuter dans la semaine du 15 mars. Le CIUSSS visera les premiers travailleurs et aînés inoculés en décembre dernier.