/news/culture

Michel Noël honoré pour sa contribution au patrimoine québécois

Michel Noël, bien connu comme «Le Capitaine Bohomme», a reçu à titre posthume la médaille de l'Assemblée nationale pour souligner son importante contribution au patrimoine culturel québécois.

Pour Claude Croteau, cette distinction représente un bel hommage et une façon toute particulière d'honorer la mémoire de son père.

«Peut-être qu'au fond, les légendes ne meurent pas. Peut-être qu'un jour elles viennent s'ancrer tout doucement au quai de notre mémoire collective. Et je vous avoue que ça me touche profondément. Je suis très, très ému», dit-il.

Cette reconnaissance est décernée aux personnalités québécoises, canadiennes ou étrangères par les députés de l'Assemblée, remise par la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy.

«Je vous dirais qu'il ne se passe pas une semaine sans que j'entende quelque part, à la télé, à la radio ou dans les journaux sa célèbre devise: les sceptiques seront confondus, bien sûr. Alors, je sais qu'il s'est inscrit dans le patrimoine culturel québécois. On m'a dit - et c'est le grand amiral lui-même -, le premier ministre, M. Legault, qui a demandé à ce que la médaille lui soi remise. Alors, c'est d'autant plus honorifique», ajoute son fils. 

Dans son émission, produite à Télé-Métropole, de 1962 à 1993, le Capitaine Bonhomme, marin d'expérience, a marqué plusieurs générations avec ses récits d'aventures parfois légèrement exagérées, mais toujours amusantes.

«Les gens l'aimaient, mais il aimait les gens aussi. D'avoir vu dans les yeux de ces gens-là des dizaines de milliers de petits phares s'allumer, des millions, je sais, moi, que sa croisière ici, sur la Terre n’a pas été inutile, au contraire», de dire M. Croteau.