/news/politics

Préparer la relance économique du Québec

François Legault pense que la prochaine année pourrait être cruciale pour l’économie et qu'il faut déjà se préparer à saisir les occasions qui vont se présenter.

«L'économie du Québec ne sera pas du tout la même», a-t-il dit en entrevue à TVA Nouvelles.

À quelques semaines de la présentation du budget, le premier ministre reste tout de même confiant.

«L'économie a été mise sur pause pendant un certain nombre de mois, mais je m'attends, en 2021 et en 2022, à avoir la plus grande relance économique qu'on n'aura jamais vue au Québec.»

La pandémie de COVID-19 a en effet plombé l’économie du Québec comme jamais alors que la province connait son pire déficit de l’histoire, avec plus de 15 milliards de dollars.

«On veut avoir une économie où on est plus autonome : on compte moins sur les importations et on manufacture nos produits ici», avance François Legault.

Télétravail 

Les changements se font également dans la façon de gérer l’État alors que près de 75% des employés du gouvernement sont en télétravail, selon le secrétaire général et greffier du conseil exécutif, Yves Ouellet.

«Ça représente 50 000 personnes, c’est beaucoup de monde», lance-t-il.

Cette façon de faire permet au gouvernement de faire des économies de près de 56 millions de dollars.

Pour que les fonctionnaires puissent travailler à domicile, le gouvernement a tout de même déboursé près de 4,5 millions.

«Pour des outils plus modernes, plus performants (...) Il faut s'assurer que nos fonctionnaires retrouvent, dans un environnement de travail virtuel, ce qu'ils vont retrouver dans un environnement de travail physique», fait savoir le ministre délégué à la Transformation numérique, Éric Caire.

«J'ai confiance que d'ici l'année prochaine, on va être retombé sur nos pattes avec une nouvelle économie et de bons emplois», conclut le premier ministre.