/news/currentevents

Il aurait tué son ex et son ancienne belle-mère à coups de hache

Un homme violent aurait assassiné son ex-conjointe et la mère de celle-ci à coups de hache, lundi soir, à Sainte-Sophie, dans les Laurentides, avant de tenter de se suicider durant sa fuite en voiture.

L’horrible crime a été perpétré vers 21 h 15, dans une maison bi-génération située sur la rue Samson, au cœur d’un secteur paisible et légèrement boisé.

Les premiers policiers dépêchés sur les lieux ont eu droit à une scène d’horreur en entrant dans la maison. Ils y ont trouvé Sylvie Bisson, 60 ans et sa fille, Myriam Dallaire, 28 ans, très gravement blessées.

Selon nos informations, elles auraient été attaquées brutalement à coups de hache.

Les deux victimes ont été transportées d’urgence à l’hôpital, où leur décès a été constaté quelques heures plus tard.

L’auteur présumé de ce massacre aurait pris la fuite à bord de sa voiture, avant d’être impliqué dans une collision frontale sur le territoire de Saint-Jérôme, à seulement 3,5 kilomètres du lieu du double meurtre. Selon nos informations, le suspect aurait volontairement provoqué la collision pour mettre fin à ses jours.

L’impact, survenu dans une zone où la limite de vitesse est de 50 km/h, a été extrêmement violent. Les pompiers ont d’ailleurs eu recours aux pinces de désincarcération pour dégager l’un des conducteurs de son véhicule lourdement endommagé.

«L’enquête a permis d’établir que le conducteur de l’un des deux véhicules est relié à l’événement de Sainte-Sophie», a confirmé la sergente Marie-Michèle Moore, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Le suspect de 33 ans a été gravement blessé, tout comme le conducteur de l’autre véhicule. Leur vie ne serait toutefois pas en danger.

L’auteur présumé du double meurtre devait être rencontré par les enquêteurs lorsque son état de santé le permettra. D’ici là, il demeurait sous surveillance policière à l’hôpital. Il pourrait également faire face à plusieurs accusations criminelles au cours des prochaines heures.

On ignore pourquoi le suspect aurait décidé de s’en prendre à son ex-conjointe et à son ancienne belle-mère.

Il formait un couple avec Myriam Dallaire jusqu’à tout récemment.

Le suspect traîne un très lourd passé criminel. Depuis qu’il a atteint la majorité, il s’est retrouvé plus d’une vingtaine de fois devant les tribunaux.

En 2011, il a notamment écopé d’une peine d’emprisonnement de 52 mois pour avoir battu un quinquagénaire avec trois complices à coups de barre de métal dans la région de Thetford Mines.