/regional/montreal/montreal

Le Crystal suspend ses activités

La fermeture temporaire de l’hôtel Le Crystal témoigne des grandes difficultés de l’industrie touristique depuis le début de la pandémie. 

• À lire aussi: Problèmes avec la quarantaine à l'hôtel

• À lire aussi: Confusion autour de la réouverture des piscines dans les hôtels

L’établissement, situé aux croisements des rues René-Lévesque et de la Montagne, en plein cœur du centre-ville de Montréal, a ouvert ses portes en 2008. 

L’hôtel a donc décidé de suspendre ses activités pour une durée indéterminée en raison du climat d'incertitude qui règne dans le secteur hôtelier. 

Lors de la première vague, c’était environ 50 hôtels de la grande région de Montréal qui avaient suspendu leurs activités, mais la plupart ont rouvert depuis. Les autres espèrent une relance dans les prochains mois.

Dans les régions, ces effets se sont moins fait ressentir que dans les grands centres, comme Montréal et Québec, où la compétition est plus forte. 

En moyenne, le taux d'occupation des hôtels de la région de Montréal se situe entre 6% et 7%, alors qu'il était plutôt autour de 60% les autres années.

La présidente directrice générale de l’Association des hôtels du Grand Montréal, Ève Paré, explique que 2021 continuera d’être une année extrêmement difficile pour les hôteliers. 

Les grands événements qui apportaient des clients aux hôtels, comme les congrès et les croisières, ont tous été annulés à moyen terme. De plus, la saison des festivals ne s’annonce pas aussi grandiose qu’avant la pandémie, ce qui risque de faire mal aux hôteliers. 

Malgré les programmes d'aide aux hôtels, ceux-ci craignent encore la charge financière puisque l'aide fournie est sous forme de prêts, et qu'ils devront inévitablement être remboursés.