/buzz/homepage

Un chirurgien apparait en cour pendant qu’il opère

Une enquête est en cours après qu’un chirurgien plastique ait comparu en virtuel au palais de justice pendant qu’il opérait un patient.

Le Dr Scott Green contestait une contravention au Code de la route et une violation en lien avec sa plaque d’immatriculation. Le Dr Green s’est connecté à la plateforme en ligne alors qu’il se trouvait au travail.

«Êtes-vous disponible pour le procès? On dirait que vous êtes dans une salle d’opération», a lancé le greffier.

«Oui je suis dans une salle d’opération. Oui je suis disponible pour le procès. Vous pouvez procéder», a répondu le chirurgien.

Le juge a déclaré qu’il n’était pas à l’aise de tenir le procès pendant qu’un patient se trouvait sur la table d’opération. 

«Monsieur, j’ai un autre chirurgien ici qui fait la chirurgie pour que je puisse me tenir ici», a déclaré le médecin. 

Malgré tout, le juge a refusé de tenir le procès. Voilà maintenant que le Conseil médical de la Californie a ouvert une enquête sur l’incident. 

«Je n’imagine aucun patient donner son consentement à ça. Si quelqu’un vient me voir et me dit que pendant qu’il m’opère, il faut que je prenne un peu de temps pour aller en cour. Personne ne donnerait son consentement», affirme Arthur Caplan, professeur en bioéthique à l’Université de New York. 

Le médecin n’a pas voulu commenter l’histoire aux médias. Il devrait être de retour en cour le 4 mars. 

Dans la même catégorie