/news/coronavirus

Une résidence pour ainés ferme plutôt que de réhausser ses standards

Les 26 résidents de la résidence Saint-Éphrem à Saint-Éphrem-de-Beauce ont appris qu'ils devront déménager en raison de la vente de l'établissement.

• À lire aussi: La vaccination des 80 ans et plus va commencer à La Tuque

• À lire aussi: Fermeture de deux RPA à Trois-Rivières: l'aide du CIUSSS se fait attendre

• À lire aussi: Une résidence ravagée par les flammes à Bécancour

Le CISSS de Chaudière-Appalaches a enclenché un processus de relocalisation des ainés qui habitent la résidence.

L'établissement s'était retrouvé sous la loupe de la santé publique locale depuis plusieurs mois pour des manquements. Un préavis de révocation de permis d'exploitation avait d'ailleurs été acheminé à la direction. Les motifs portaient entre autres sur des enjeux de qualité de soins et de non-respect du seuil minimal d'employés.

Trois jours avant l'échéance donnée à l'établissement pour se conformer, la résidence a été vendue.

Le maire de la municipalité dont la mère résidait à cet endroit se désole de voir plusieurs des résidents être déménagés dans d'autres foyers pour personnes âgées de la Beauce faute de place dans la seule résidence pour aînés qui demeure maintenant à Saint-Éphrem.

Le bâtiment sera transformé immeuble à logements par les nouveaux propriétaires.