/news/coronavirus

Vaccination: est-ce que votre tour viendra plus tôt que prévu?

GEN-COVID-19

Photo Agence QMI, Joël Lemay

D’abord réservée aux aînés de plus de 85 ans, la vaccination est rapidement devenue accessible au 70 ans et plus à Montréal, Laval et sur la Côte-Nord. 

• À lire aussi: Les pharmaciens pourront vacciner dès le 15 mars

• À lire aussi: Le vaccin d’AstraZeneca déconseillé aux 65 ans et plus au Canada, mais pas interdit

• À lire aussi: Qui vous vaccinera?

«Si on veut protéger les hôpitaux, on doit immuniser le plus rapidement possible les gens qui sont dans les zones les plus touchées», explique Gaston de Serres. 

Au lendemain de cette directive, plusieurs citoyens se sentent laissés pour compte et se demandent pourquoi la vaccination est élargie dans ces régions sans l’être partout au Québec. 

Le médecin-conseil à l’Institut national de santé publique du Québec ne croit toutefois pas que des modifications au niveau de la priorité des groupes à vacciner, déterminée en fonction de l’âge, soit modifiée de si tôt. 

On devrait «vraisemblablement » voir apparaître différents critères lorsque viendra le moment de vacciner les grands groupes d’âge «comme les moins de 70 ans», a expliqué Gaston de Serres sur QUB radio.Mais «plus on a de doses de vaccins, moins c’est compliqué», résume-t-il.  

  • Écoutez l’entrevue de Pierre Nantel avec Gaston de Serres: