/news/coronavirus

Une partie du Québec passe en zone orange, statu quo dans le Grand Montréal

Une partie du Québec passera à l’orange dès lundi, mais les résidents du grand Montréal devront attendre avant de manger au restaurant et d’aller s’entraîner au gym.

• À lire aussi: Maintenant quatre mois de délai entre les deux doses

• À lire aussi: Trudeau «optimiste» d’en finir avec la vaccination avant septembre

En raison d’une transmission plus faible de la COVID-19, les mesures sanitaires seront assouplies dans les régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de la Mauricie, de l’Estrie et du Centre-du-Québec, a annoncé le premier ministre François Legault mercredi.

Montréal, Laval, la Montérégie, Lanaudière et les Laurentides resteront toutefois en zone rouge. «Il n’y a pas de marge de manœuvre. La Santé publique y prévoit une augmentation des cas et des hospitalisations», a expliqué M. Legault.

Le prochain mois y sera une «course contre la montre» entre l’opération de vaccination et les effets négatifs du variant britannique, plus contagieux, et la semaine de relâche, a-t-il ajouté.

Plan de déconfinement progressif

M. Legault voit encore devant lui de deux à quatre semaines difficiles, mais d’ici la fin mars, il prévoit que les gens vulnérables seront vaccinés. «C’est ça l’échéance, après ça va être beaucoup plus facile, ça va être une tout autre histoire», a-t-il expliqué. C’est à ce moment que le 60% des Québécois toujours en zone rouge pourra respirer davantage.

Mais déjà, certains assouplissements sont à prévoir. Le 15 mars, partout au Québec, les activités parascolaires en bulle-classe seront de nouveau permises. Pour le sport, M. Legault promet dès la semaine prochaine «un plan complet de déconfinement progressif». Il demande également aux théâtres et salles de spectacles en zone rouge à se préparer à une réouverture à venir.

De l’oxygène en zone orange

En zone orange, la situation épidémiologique est plus positive, et «donne de la marge de manœuvre» pour donner un peu d’oxygène à la population, explique de son côté le directeur national de santé publique, Horacio Arruda. Les gens qui y habitent pourront fréquenter gym et restaurant, au grand plaisir de ces entreprises. Dans les lieux de culte, il sera possible de rassembler jusqu’à 100 personnes.

Dans ces régions, il sera possible de manger au resto avec un ami ou un proche, mais pas de le recevoir à la maison. «C’est une façon de donner une certaine échappatoire, ça peut être bon pour un couple. Le risque est moindre, tandis que ce qui se passe dans la maison, on est chez nous, la probabilité d’avoir des contacts est beaucoup plus grande», a-t-il dit. 

Toujours un couvre-feu

Le Dr Arruda ne craint-il pas un dérapage avec le nouveau variant? «Si on est trop durs, on va perdre du monde. Et c’est le risque actuellement. S’il y a un problème, on reviendra en arrière», a-t-il affirmé. Il est également possible, au «cours des prochains jours», que des régions comme la Côte-Nord et la Gaspésie, où la transmission est presque nulle, puissent passer au jaune.

Mais le Dr Arruda lance un avertissement: ce n’est pas un déconfinement généralisé. «Au Québec, on maintient des mesures relativement sévères par rapport à ailleurs. Les rassemblements ne sont pas permis, on veut que les gens maintiennent le télétravail, on veut de la distanciation, ce n’est pas un relâchement», a-t-il lancé. Exemple frappant: le couvre-feu, qui épargne les autres provinces canadiennes, est toujours maintenu.

Zone orange  

Couvre-feu

Entre 21h30 et 5h du matin        

Salle à manger des restaurants

Ouverts, avec un maximum de deux adultes par table qui peuvent être accompagnés de leurs enfants d’âge mineur.       

Salles de spectacle et théâtres 

Les lieux avec des places fixes assignées seulement pourront rouvrir. Port du masque de procédure obligatoire.       

Gyms 

Ouverts, mais seuls les entraînements individuels ou avec les occupants d’une même résidence ainsi que les cours privés sont autorisés.       

Bar et casinos 

Fermés        

Lieux de culte 

Maximum 100 personnes       

Partout à partir du 15 mars  

Les activités parascolaires seront autorisées à l'école