/regional/troisrivieres/mauricie

Mauricie: des travailleuses de la santé dans l'embarras

Une série de cinq photos apparue sur un compte Instagram qui présente des travailleuses de la santé contrevenant aux règles sanitaires a créé un profond malaise en Mauricie.

• À lire aussi: Des employés du secteur public à bout de souffle

• À lire aussi: Changement de palier : Soulagement dans les régions du Québec

• À lire aussi: COVID-19: rebond des décès et hausse du délai de vaccination au pays

Si les travailleuses, qui semblent être des infirmières, portent toutes des masques sur lesdites photos, elles sont toutefois dans une proximité extrême. L'occasion a les apparences d'une fête d'adieux pour une des collègues, sur les lieux de travail.

À la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), on se refuse à tout commentaire. La branche locale du syndicat s'est contentée de dire que l'employé pour qui la petite fête avait été organisée ne travaillait plus pour le CIUSSS.

De son côté, le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec a également décliné les demandes d'entrevue de TVA nouvelles.

«Des protocoles rigoureux sont en place pour s’assurer du respect des mesures de prévention et contrôle des infections. Notre personnel est très rigoureux dans l’application de ces règles. Il s’agit d’une situation d’exception. Des approches individuelles seront effectuées aujourd’hui considérant que les règles ne sont pas respectées. Nous comprenons l’importance pour les équipes de souligner le travail des membres d’une équipe, mais des façons alternatives doivent être privilégiées dans le contexte actuel», a cependant réagi l'organisation par courriel.

Les photos ont été supprimées du compte Instagram en fin de matinée, mercredi. Le compte lui-même a par la suite été complètement fermé.

Dans la même catégorie