/news/coronavirus

Santé Canada assouplit les règles d’entreposage du vaccin de Pfizer

Santé Canada assouplit les règles d’entreposage du vaccin de Pfizer-BioNTech, ce qui facilitera la logistique complexe derrière la campagne de vaccination au pays.

• À lire aussi: Ottawa veut accélérer la production de vaccins au pays

• À lire aussi: Medicago s’inquiète du protectionnisme américain

• À lire aussi: Les pharmaciens pourront vacciner dès le 15 mars

Ce vaccin à ARN messager, le premier à être homologué par le ministère, devait jusqu’ici être entreposé à des températures extrêmement froides, soit entre -80 et -60 degrés Celsius. Il s’agissait d’un défi logistique important.

Dorénavant, les doses pourront être entreposées à des températures entre -25 et -15 degrés Celsius pour une période allant jusqu'à deux semaines.

Il s’agit d’un changement important, car il permettra une «plus grande souplesse pour le transport et la redistribution locale des vaccins», a précisé le ministère.

Ce changement survient «à la suite d'un examen approfondi des plus récentes données présentées par Pfizer-BioNTech, le Ministère a déterminé que le vaccin contre la COVID-19 demeure stable pour une période allant jusqu'à deux semaines lorsque transporté et entreposé dans des congélateurs à des températures standard», a-t-on indiqué.

«C'est donc dire que l'innocuité et l'efficacité du vaccin sont maintenues et que le vaccin répond aux normes de qualité de Santé Canada», a-t-on ajouté.

Pfizer avait fait la soumission de ces nouvelles conditions le 25 février dernier.

Dans la même catégorie