/regional/quebec/quebec

30 nouveaux cas dans la grande région de Québec

Comme si elle voulait prouver au gouvernement que son passage à la zone orange était la bonne décision, la grande région de Québec a enregistré jeudi un de ses bons bilans des dernières semaines avec 30 nouveaux cas de COVID-19.

• À lire aussi: Les nouvelles hospitalisations seront concentrées à Montréal

• À lire aussi: Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Nombre de nouveaux cas stables au Québec et en Ontario

La Capitale-Nationale a enregistré 29 nouvelles infections jeudi, en plus d’un décès supplémentaire.

Dans les hôpitaux de Québec, 34 patients demeurent hospitalisés, une baisse de 2 en comparaison avec la veille. Les hospitalisations en soins intensifs demeurent stables avec 7 patients.

En Chaudière-Appalaches, un seul nouveau cas a été enregistré, avec aucun décès. Quatre patients sont toujours hospitalisés à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

À l’échelle du Québec, 707 nouveaux cas et 20 nouveaux décès ont été confirmés jeudi.

Moins de 5 cas dans un dépistage massif 

La santé publique de Chaudière-Appalaches a aussi présenté jeudi les résultats de son dépistage massif mené en début de semaine à l’École Saint-Louis-de-France du secteur Charny. L’opération a été menée en raison de la présence possible d’un variant.

Au total, quelque 1000 dépistages ont été effectués, permettant de détecter moins de cinq cas positifs de COVID-19.

«C’est une bonne nouvelle. La rapidité d’intervention et de dépistage aura fait la différence pour éviter la propagation. Tout ça avec la collaboration de la communauté qui a participé à cet effort», souligne la Dre Liliana Romero, directrice de santé publique de Chaudière-Appalaches.

Les élèves des 14 groupes qui avaient été ciblés comme des «contacts étroits» du cas possible de variant devront compléter leur isolement complet de 14 jours même si leur test est revenu négatif. Le but est d’éviter d’échapper un cas qui se développerait sur le tard. «Un nouveau dépistage sera requis 48 heures avant la fin de l’isolement pour lever la quarantaine», précise Dre Romero.

La confirmation du type de variant est toujours attendue, la procédure de séquençage du test n’ayant pas été complété encore.