/news/politics

Ottawa va investir 2,75 G$ dans l’électrification des autobus

Charlotte R. Castilloux / Agence QMI

Ottawa va investir 2,75 milliards $ au cours des cinq prochaines années pour permettre aux municipalités, aux sociétés de transport et aux centres de service scolaires de prendre le virage électrique.

Selon ce qui a été annoncé jeudi, l’argent du fédéral va servir à financer l’achat d’autobus à zéro émission pour le transport en commun et pour le transport scolaire.

L’enveloppe de 2,75 milliards $ est incluse dans l’investissement de 14,9 milliards $ sur huit ans dans les transports en commun annoncé en février dernier.

Ottawa souhaiterait notamment soutenir l’achat de 5000 autobus à zéro émission d’ici 2026, et des entreprises comme Nova Bus, à Saint-Eustache, et Lion Électrique, à Saint-Jérôme, pourraient obtenir une part de ces commandes, a-t-on précisé jeudi, par communiqué, en rappelant que la Banque d’infrastructure du Canada entend injecter 1,5 milliard $ dans des autobus à zéro émission.

«L'annonce d'aujourd'hui est importante pour aider à faire du Canada un chef de file dans le domaine du transport au moyen de véhicules à émission zéro», a dit le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne.

«Grâce à cet investissement, le gouvernement aide les fabricants canadiens à répondre à un besoin croissant au pays, celui de passer à des produits nouveaux et plus écologiques», a-t-il ajouté.