/regional/montreal/monteregie

Inquiétude chez le maire de La Prairie

carambolage La Prairie

Photo Chantal Poirier

Le maire de La Prairie craint qu’un autre carambolage survienne sur l’autoroute 15 si rien n’est fait rapidement par le ministère des Transports. 

« Ce n’est pas plus sécuritaire. Il y a encore beaucoup à faire, déplore Donat Serres. On joue avec la vie des citoyens. La machine [du MTQ] avance trop lentement. »

Ce dernier se rappelle encore le carambolage. Si quelques mesures ont été prises, comme l’augmentation du déneigement, ce n’est manifestement pas suffisant, selon lui. Il espère qu’un aménagement pour réduire les effets de la poudrerie sur l’autoroute sera réalisé au plus vite. Et si ce n’est pas fait, la signalisation doit être encore meilleure pour aviser les automobilistes qu’il s’agit d’une zone dangereuse.

« Ça prend des panneaux lumineux bien avant pour prévenir que c’est une zone à risque », soutient M. Serres.

Scénarios à l’Étude 

Le MTQ a indiqué être en train d’étudier la possibilité d’implanter de nouveaux types de brise-vent, puisque les ouvrages conventionnels ne peuvent être mis en place sur cette partie du tronçon, à cause de contraintes liées à l’emplacement.

« C’est pour cette raison qu’il faut attendre la fin de l’étude pour préciser quels nouveaux aménagements pourraient être possibles ou non », précise-t-on. 

Également à l’étude, la construction de deux nouvelles structures aériennes pour installer des panneaux à messages variables et ainsi informer les usagers de la route des conditions météo à venir. 

Le MTQ n’était pas en mesure de fournir des échéanciers pour réaliser ces projets.