/finance/homepage

Une chaîne de pizzérias de Québec débarque à Montréal

Deux des cinq copropriétaires de Pizza Salvatoré, Katarina et Élisabeth Abbatiello, ont grandi dans les cuisines des restaurants de la famille et veulent poursuivre la tradition pour prendre d’assaut le juteux marché du grand Montréal.

Photo Didier Debusschère

Deux des cinq copropriétaires de Pizza Salvatoré, Katarina et Élisabeth Abbatiello, ont grandi dans les cuisines des restaurants de la famille et veulent poursuivre la tradition pour prendre d’assaut le juteux marché du grand Montréal.

Une chaîne de pizzérias de troisième génération de la région de Québec met la main à la pâte et prévoit ouvrir plus de 36 restaurants d’ici un an et demi à Montréal pour percer ce juteux marché.

«Nous avons présentement huit ouvertures d’engagées. Nous avons actuellement un rythme de deux ouvertures par mois dans le grand Montréal», lance Élisabeth Abbatiello, copropriétaire de Pizza Salvatoré.

Fondée en 1964 à Saint-Georges de Beauce par leur grand-père italien Salvatore, la bannière d’une vingtaine de restaurants compte aujourd’hui plus de 500 employés, surtout dans la région de Québec.

Mais l’entreprise ne cache pas son appétit pour le marché montréalais, qui pourrait faire doubler son chiffre d’affaires, qui atteint déjà plusieurs dizaines de millions de dollars. 

Pour y arriver, Salvatoré a posé le pied à Dollard-des-Ormeaux au début mars.

«On a toujours voulu s’attaquer au marché du grand Montréal. Mais la pandémie est arrivée. Plus de 50 % de nos ventes provenaient du buffet à volonté. Ça nous a un peu mis sur pause, mais nos ventes en livraison ont été multipliées par quatre», poursuit Élisabeth Abbatiello.

Investissement de 12 M$

Alors que le marché de Québec est saturé, Pizza Salvatoré n’a qu’une idée en tête: Montréal.

«À Québec, avec huit restaurants très bien positionnés dans la ville, le marché est presque comblé pour nous, tandis que juste sur l’île de Montréal, on aura la possibilité d’en avoir des dizaines», explique Katarina Abbatiello, également copropriétaire de l’entreprise, tout comme ses frères Guillaume Jr, Sébastien et Frédéric.

Pour conquérir la métropole, l’entreprise investira plus de 12 millions $. Chacun de ses 36 nouveaux restaurants créera de 60 à 80 emplois, pour un total de 2520 nouveaux emplois dans la région.

Même si la partie est loin d’être gagnée, pas question pour la famille Abbatiello de s’associer de près ou de loin à des géants étrangers pour prendre cette grosse bouchée.

«On a été approché par une multinationale qui voulait nous acheter. On était en processus d’achat de l’entreprise familiale. On a dit non et on a continué», partage Élisabeth Abbatiello.

«Ça part de la Beauce. On veut que ça reste québécois et familial», conclut-elle, en rappelant l’histoire de son grand-père qui a immigré d’Italie pour bâtir ses commerces ici à la sueur de son front. 

Pizza Salvatoré  

  • Fondation : Saint-Georges de Beauce 
  • Fondateur : Salvatore Abbatiello (1929-2005) 
  • Siège social : Québec 
  • Restaurants : 20 
  • Employés : 500  

Pizza Salvatoré a ouvert des restaurants à Victoriaville, Drummondville, Granby, Belœil et Dollard-des-Ormeaux depuis le début de la pandémie.

D’autres sont en construction à Salaberry-de-Valleyfield, Longueuil, Saint-Hyacinthe, Terrebonne et quatre autres municipalités de la grande région de Montréal.