/news/coronavirus

60 000 $ en amendes pour un party à Stoneham-et-Tewkesbury

Une trentaine de fêtards qui ont eu la mauvaise idée de louer un chalet pour faire un party à Stoneham-et-Tewkesbury ont été soulagés de 60 000 $ samedi soir.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Des policiers se sont rendus, vers 20 h 30, à un chalet du chemin Blanc où ils ont trouvé 36 personnes réunies, en contravention des règles sanitaires, a détaillé Stéphane Tremblay, porte-parole pour la Sûreté du Québec (SQ).

Les agents ont mis fin à la fête en décernant une amende de 1550 $ à chaque participant pour avoir contrevenu au décret interdisant les rassemblements.

L'intervention de la SQ n'a pas plu à certains fêtards qui l'ont fait savoir aux policiers. Ce faisant, 14 amendes supplémentaires en vertu de règlements municipaux ont été décernées pour avoir insulté un agent de la paix ou pour avoir entravé le travail d'un policier en refusant de s'identifier.

Ce faisant, la police a donc décerné 55 800 $ en tickets pour non-respect du décret. Par ailleurs, le règlement municipal de Stoneham-et-Tewkesbury prévoit des amendes de 300 $ pour quiconque refuse de s'identifier à la demande d'un agent de la paix, ainsi que de 300 $ pour quiconque insulte un agent de la paix, pour un total de 4200 $ en amendes supplémentaires.

La fête aura donc coûté 60 000 $ pile aux 36 participants, qui ont fini d'être dispersés vers 3 h 30 du matin.