/news/currentevents

Un incendie prive 160 ainés de leur résidence à Rawdon

Un incendie a dégénéré au cours de la journée de dimanche, endommageant lourdement la résidence pour ainés Sainte-Anne à Rawdon, dans Lanaudière, ce qui a forcé l’évacuation de 160 personnes âgées.

• À lire aussi: Saint-Augustin: un variant de la COVID-19 s'invite dans une résidence pour aînés

• À lire aussi: Éclosion dans une résidence où 20% des employés sont vaccinés

• À lire aussi: Incendie en Beauce: une famille de trois enfants jetée à la rue

Le feu s’est déclaré vers 5 h du matin et a longtemps semblé sous contrôle en ne laissant voir que de la fumée, mais les flammes ont pris de la vigueur en cours de journée en se répandant dans l'édifice construit au 19e siècle.

En fin d’après-midi, une centaine de pompiers de Rawdon et des services avoisinants s’affairaient toujours contre le brasier, qui est concentré dans la vieille partie du centre du bâtiment.

«Mon chef-incendie, à partir de 9 h 30 ce matin, m’a dit : “Regardez, on n’est pas capable d’avoir le contrôle de cet incendie-là.” Ça ne paraissait pas beaucoup, comme vous avez pu le voir sur les images. Le feu arrivait du sous-sol et c’est une bâtisse centenaire. C’était un ancien couvent des Sœurs de Sainte-Anne [...] en bois, verni je ne sais pas combien de fois», a raconté le maire de Rawdon, Bruno Guilbault, en entrevue à LCN.

Selon M. Guilbault, les pompiers tenteraient désormais de garder le feu au sein du bâtiment principal. Les deux ailes adjacentes, plus modernes, seront sauvées, croit-il.

Les résidents ont pu été évacués sans problème au cours de la nuit au Collège Champagneur, ainsi que dans des autobus et une église, a indiqué le porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Stéphane Tremblay.

«La rapidité d'intervention de nos employés et le travail remarquable des services de secours de la municipalité de Rawdon ont permis d'évacuer en toute sécurité tous les aînés de la résidence. Je remercie chaleureusement tous les intervenants qui ont agi avec rapidité et professionnalisme dans ce malheureux incident», a déclaré Michel Vauclair, le directeur de l’établissement, par voie de communiqué.

La Ville de Rawdon a fait savoir que les familles des résidents avaient été appelées à venir chercher leurs proches. Des représentants du CISSS de Lanaudière sont aussi sur place pour assurer leur prise en charge.

Presque toutes les personnes évacuées ont retrouvé un toit. Certains résidents ont notamment été envoyés dans des CHSLD de la région et d’autres dans un hôtel de Joliette.

Malgré les gicleurs 

Rien ne permet pour l’instant de déterminer les causes exactes de l’incendie, qui a fait fi des gicleurs fonctionnels du bâtiment. Le système de protection contre le feu était d’ailleurs certifié et «pleinement conforme aux exigences gouvernementales», a assuré la résidence.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a mentionné sur Twitter être en route vers le foyer, tout comme sa collègue responsable des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault.

«Une résidence pour personnes aînées à Rawdon a brûlé malgré qu’elle était giclée! 160 personnes sont actuellement sans domicile», a écrit la ministre Blais autour de midi.

Malgré tout, le maire a admis que les gicleurs ont donné juste assez de temps pour évacuer tout le monde, selon le plan d’urgence répété par le personnel de l’endroit.

La Ville a appelé les citoyens à réduire leur consommation en eau potable le temps que les flammes aient été vaincues. On signale également que l’eau pourrait se colorer, mais qu’elle reste potable à condition d’être bouillie.

Dans la même catégorie