/news/coronavirus

La pandémie a fortement impacté les personnes avec maladies chroniques

Une enquête pancanadienne menée en janvier révèle que la pandémie de COVID-19 a fortement impacté les Québécois et les Canadiens atteints de maladies chroniques, en raison du délestage et des difficultés à obtenir des soins appropriés, ce qui nuit à leur santé physique et mentale.  

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Couvre-feu repoussé en zone rouge

• À lire aussi: L'Agence européenne des médicaments «fermement convaincue» des bénéfices

Selon l’étude de PartenaireSanté dévoilée lundi, 66 % des personnes atteintes de maladies chroniques graves se sont confrontées à des retards dans le diagnostic, le dépistage et le traitement depuis le début de la pandémie. 

Environ 34 % des malades chroniques se sont donc tournés vers les services intermédiaires d’organismes caritatifs de la santé, dans l’attente d’un traitement. Mieux encore, 64 % des sondés comptent solliciter davantage de services des organismes caritatifs de la santé, même après la crise sanitaire. 

«Nous savons que 87 % des Canadiens sont susceptibles d'être touchés par une ou plusieurs maladies chroniques ou graves au cours de leur vie. On ne peut sous-estimer l'impact de la COVID-19 sur ces Canadiens, tout comme sur leurs familles et leurs proches aidants», a indiqué dans un communiqué Eileen Dooley, chef de la direction de PartenaireSanté. 

«La menace du virus lui-même, associée aux difficultés à obtenir les services, diagnostics et systèmes de soutien, alors même que les organismes caritatifs de la santé ont subi des pertes de financement importantes, contribue à créer des défis importants pour les Canadiens aux prises avec une maladie chronique, ainsi que leurs proches aidants», a détaillé Mme Dooley. 

Tout en sollicitant l’aide du gouvernement fédéral, l’organisme demande au public d’appuyer l’initiative «Champions de la santé en action». 

Dans la même catégorie