/news/coronavirus

«On ne veut pas de 3e vague à cause des variants»

Au lendemain des importantes annonces du gouvernement en matière de santé publique, la vice-première ministre Geneviève Guilbault a demandé aux Québécois de continuer à respecter les mesures sanitaires et les consignes édictées par la santé publique et les autorités. 

• À lire aussi: Restrictions sanitaires: Québec donne un peu d’oxygène

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«On ne veut pas de 3e vague à cause des variants. Il faut rester très prudent avec un peu plus d’assouplissements que dans les derniers mois», rappelle la ministre Guilbault.

Dans la grande région montréalaise, où la présence des variants inquiète, les assouplissements demeurent limités. 

Le couvre-feu passe dès ce soir à 21h30 comme dans toutes les zones rouges.

Bonne nouvelle, les salles de spectacles pourront ouvrir à compter du 26 mars avec un nombre limité de spectateurs, de la distanciation et le port du masque en tout temps. 

En zone orange, les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire qui alternait la présence en classe un jour sur deux pourront retourner en classe à temps plein dès lundi prochain. Le couvre-feu est maintenu à 21h30.

Dans l’est et le nord de la province, les Québécois goûteront à une liberté renouvelée avec le passage au palier jaune, le 26 mars. 

Grâce à leur bon bilan épidémiologique, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec pourront à nouveau accueillir une autre famille dans leur domicile et fréquenter les bars, notamment.  

Le couvre-feu est levé en zone jaune.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.