/regional/montreal/montreal

La 3e vague pourrait être repoussée à Montréal

La directrice de la santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin, croit en la possibilité de repousser la troisième vague de COVID-19 dans la métropole. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: 703 nouveaux cas de COVID au Québec

«La troisième vague va arriver certainement, mais si on continue nos efforts, je crois qu’on peut se permettre de repousser cette vague encore de quelques semaines», a-t-elle affirmé en point de presse mercredi. 

La docteure trouve aussi «encourageant» que Montréal semble se trouver sur un plateau de cas de la COVID-19.

«La pente plus abrupte du mois de février s’estompe avec un plateau qui semble perdurer», a constaté la Dre Mylène Drouin. 

Le nombre de patients hospitalisés en raison du coronavirus semble aussi s’être stabilité. 

La PDG du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, Sonia Bélanger, a confirmé que depuis le mois de février, Montréal compte 100 hospitalisations de moins liées à la COVID-19.

Présence de variants   

Les variants de la COVID-19 représentent environ 20 % des cas détectés dans les derniers jours sur l'île de Montréal, a indiqué la santé publique de Montréal.

On observe un taux de positivité plus élevé des cas de variants dans les quartiers de Snowdon et Côte-Saint-Luc, ce qui préoccupe la Dre Mylène Drouin.

La transmission communautaire demeure élevée dans plusieurs autres quartiers tels que Parc-Extension et Côte-des-Neiges, a-t-elle rappelé. 

Au total, pour la période du 8 au 14 mars, la santé publique a recensé 470 cas de variants.