/news/law

Son entreprise coupable de pratique illégale de la médecine, elle lance une pointe au Collège des médecins

Peu de temps après que son entreprise ait été reconnue coupable de pratique illégale de la médecine, mardi matin, la comédienne Jacynthe René, a publié une vidéo en direct dans laquelle elle dit vouloir «dédramatiser» la situation. 

• À lire aussi: Maison Jacynthe reconnue coupable d'exercice illégal de la médecine

• À lire aussi: Poursuivie en justice: Jacynthe René cible d'attaques personnelles

Les faits reprochés à Maison Jacynthe concernent deux vidéos diffusées sur Facebook en 2018, relativement à un programme de détox. Pour la magistrate Nathalie Duschesneau et tel que l’affirmait le Collège des médecins, Maison Jacynthe, le naturopathe Christian Limoges ainsi que sa clinique, L’Aube, ont « agi de façon à donner lieu de croire [qu’elle] est autorisée à faire un acte réservé [aux médecins] ».

Dans la vidéo mise en ligne sur sa page Facebook, et malgré avoir été déclaré coupable devant un tribunal, Jacynthe René continue de se défendre et va presque narguer le Collège. 

«On a reçu un ''ticket'' de la Cour. Je souhaite maintenant dédramatiser la situation. [...] on est reconnus coupables d’avoir donné lieu de croire qu’on était apte à pratiquer la médecine.»

«Dans une des deux vidéos, une personne mentionne qu’elle a peur de l’irrigation et moi j’ai dit à ce moment-là qu’il ne fallait pas avoir peur de ça. (...) Malheureusement et à ma grande surprise, je suis reconnue coupable d’avoir donné lieu de croire que j’étais apte à pratiquer la médecine lors de ces deux vidéos-là.»

Elle s’est aussi dite grandement surprise du verdict rendu à son endroit. 

«Le Collège des médecins m’avait écrit pour me dire qu’une personnalité avait le droit de parler de son expérience et un avocat m’avait aussi rassuré sur le fait que je pouvais parler d’un style de vie», assure la femme d’affaires. 

En fin de vidéo, elle va jusqu’à lancer une pointe au Collège des médecins. 

«Maintenant, j’espère travailler en étroite collaboration avec le Collège des médecins pour savoir de quelle façon je peux vous présenter la salade entre autre, et ses bienfaits, sans dépasser la loi et je suis désolée si j’ai donné lieu de croire que j’étais apte à pratiquer la médecine.»

Dans la même catégorie