/finance/homepage

La hausse du prix des matériaux de construction se poursuivra

La hausse marquée des prix des matériaux de construction qui a presque triplé pour certaines matières, n’est malheureusement pas terminée et risque de se poursuivre au cours des prochaines semaines, surtout pour les produits du bois.

• À lire aussi: Le coût d'une tour à condos bondit à Trois-Rivières

• À lire aussi: Hausse de 300% des prix du bois

«Il y a une forte forte forte progression au niveau des prix. On s’attend encore à une progression dans les prochaines semaines, peut-être un peu moins accélérée, mais il va y en avoir encore une», explique en entrevue au Québec Matin Daniel Lampron, vice-président et chef de l’exploitation chez Patrick Morin. 

«Tout va dépendre de l’effet de la pandémie, et la demande qui va arriver aux mois d’avril et de juin, qui sont de très gros mois, tant au niveau du consommateur que des entrepreneurs, parce qu’on sait que la construction résidentielle est en forte progression actuellement», précise M. Lampron.  

La pandémie, qui a forcé la population à rester à la maison, a incité de nombreux Québécois à rénover, mettant de la pression sur la demande pour ces matériaux, qui se font plus rares. 

« L’approvisionnement actuel est plus long, mais on a quand même un certain niveau d’inventaire capable de répondre à la demande actuelle», explique en entrevue au Québec Matin Daniel Lampron, vice-président et chef de l’exploitation chez Patrick Morin. 

Malgré tout, le groupe Patrick Morin a été en mesure de faire grossir ses inventaires le plus possible, même s’il est à la merci des différentes scieries un peu partout au Canada, scieries qui fixent leurs prix. La marge de profit des détaillants, elle, n’a pas bougé. 

«Avec la continuité de la demande et de l’offre qui est un peu moindre, c’est certain que des produits seront plus en demande : le 2X4 le contreplaqué, l’OSB, et même le bois traité. Ce seront des produits en forte demande», précise Daniel Lampron. 

Son conseil à ceux qui pensent rénover : planifier le plus tôt possible. 

«La demande va être rapide, surtout avec le printemps avec les températures que l’on voit qui s’adoucissent rapidement, la demande va être présente.»

Dans la même catégorie