/news/currentevents

7e victime en 7 semaines... et 14 orphelins

La série noire se poursuit au Québec alors qu’on déplore un septième féminicide en autant de semaines à la suite du décès, hier, d’une jeune mère sauvagement battue samedi matin dans un appartement de LaSalle.

« Il fallait attendre qu’il tue quelqu’un pour faire une histoire ? Ça n’a pas de bon sens. Il faut que ça arrête », a laissé tomber hier Natacha Frenette, 41 ans, anéantie par le décès de sa petite sœur Rebekah Harry.

• À lire aussi: Un 7e féminicide en moins de deux mois au Québec

• À lire aussi: Violences faites aux femmes: QS réclame un responsable de la lutte aux féminicides

• À lire aussi: Démystifier la responsabilisation des conjoints qui ont des comportements violents

La femme de 29 ans a rendu l’âme à l’hôpital hier à 11 h 38, après s’être battue pour sa vie durant trois jours.

Si vous êtes victime de violence conjugale, contactez SOS Violence conjugale au 1 800 363-9010, le 911 et consultez le https://sosviolenceconjugale.ca/fr

Rebekah Harry en décembre 2019 avec son garçon, dont nous tairons l’identité. C’est le 14e enfant à avoir perdu sa mère dans une histoire de violence conjugale en 2021.

Photo tirée de Facebook

Rebekah Harry en décembre 2019 avec son garçon, dont nous tairons l’identité. C’est le 14e enfant à avoir perdu sa mère dans une histoire de violence conjugale en 2021.

Quelques minutes plus tard, son conjoint, Brandon McIntyre, 32 ans, comparaissait au palais de justice de Montréal. Il fait face à des accusations de voies de fait graves et de bris de conditions, qui pourraient cependant être alourdies à la suite du décès de Mme Harry.          

  • Écoutez l’entrevue de Manon Massé, cheffe du deuxième groupe d’opposition   

Connu des autorités, McIntyre avait plaidé coupable à un chef de menaces en 2013, dans un contexte de violence conjugale. 

La sœur de la victime n’a pas caché sa frustration sur le fait que celui-ci pourrait avoir déjà été violent envers une femme.

« Pourquoi il n’était pas en dedans ? C’est un danger, a poursuivi Natacha Frenette. Ça peut arriver à n’importe quelle fille. Même moi, je suis allée jusqu’en cour, mais ça ne donne rien. »

Chez son ex  

Selon ses proches, Rebekah Harry était en relation avec son assaillant depuis quatre mois.

Samedi matin, le couple s’est rendu chez l’ex-conjointe de l’homme, qui est également la mère de sa jeune fille, sur la rue des Oblats. Ceux-ci auraient jusque-là entretenu une saine relation, nous a-t-on dit.

Une fois là-bas, une dispute aurait éclaté pour une raison nébuleuse entre McIntyre et sa nouvelle flamme. Selon nos sources, celui-ci l’aurait rouée de coups avant de partir, la laissant gisante dans une chambre.

Il ne serait revenu que deux heures plus tard, pour la trouver dans un piteux état. Les secours ont été appelés, et McIntyre a été arrêté peu après.

Le nom de Rebekah Harry s’ajoute donc à celui de six autres femmes qui ont été tuées en contexte conjugal en moins de deux mois (voir la liste plus bas). Son jeune garçon devient, lui, le 14e enfant à perdre sa mère de cette façon durant cette période.

« C’est un événement tragique, qui arrive de plus en plus, et qui doit avoir une voix. Il y avait plein de gens auprès d’elle qui l’aimaient », a confié son autre sœur, Sarah-Lisa Harry.

– Avec Michaël Nguyen, Erika Aubin, Laurent Lavoie, Patrick Bellerose et Maxime Deland 

7 féminicides jusqu’ici en 2021  

5 FÉVRIER

Elisapee Angma

PH-Facebook

Photo tirée de Facebook

La mère de famille de 44 ans a été tuée à Kuujjuaq. Son ex-conjoint violent, Thomassie Cain, avait été libéré sous caution deux semaines plus tôt. Il se serait suicidé après le meurtre.

21 FÉVRIER

Marly Edouard

PH-Facebook

Photo tirée de Facebook

La femme de 32 ans a été abattue d’une balle à la tête près de son domicile, à Laval. Elle avait voulu porter plainte contre l’ex-conjoint de sa nouvelle blonde deux jours plus tôt. L’auteur du meurtre n’a toujours pas été épinglé.

23 FÉVRIER

Nancy Roy

Nancy Roy

Photo courtoisie

Mère de deux enfants, la femme de 44 ans a été poignardée à mort dans son logement de Saint-Hyacinthe. Son ex-conjoint, Jean-Yves Lajoie, est accusé du meurtre.

1er MARS

Myriam Dallaire et Sylvie Bisson

PH-Facebook Sylvie Bisson

Photos tirée de Facebook

Myriam Dallaire, 28 ans, et sa mère Sylvie Bisson, 60 ans, ont été tuées à coups de hache dans leur résidence, à Sainte-Sophie. L’ex-conjoint de Myriam, Benjamin Soudin, est accusé du double meurtre.

19 MARS

Nadège Jolicœur

Nadège Jolicoeur

Photo courtoisie

La mère de famille âgée de 40 ans a été poignardée à mort dans le véhicule de taxi de son conjoint, Enock Fenelon. Ce dernier s’est ensuite enlevé la vie avec son couteau. 

20 MARS

Rebekah Harry

Rebekah Harry

Photo tirée de Facebook

La femme de 29 ans a lutté pour sa vie pendant trois jours après avoir été sauvagement battue par son conjoint dans un appartement de LaSalle. Brandon McIntyre, 32 ans, a pour le moment été accusé de voies de fait graves.

Interpellé par l’opposition, qui réclame une personne responsable de la lutte aux violences faites aux femmes, le premier ministre François Legault a assuré mardi qu’il ferait de la lutte à la violence faite aux femmes sa priorité personnelle.