/news/coronavirus

François Legault reçoit sa première dose de vaccin

C’était au tour du premier ministre du Québec, François Legault, de recevoir sa première dose du vaccin contre la COVID-19, vendredi après-midi au Stade olympique de Montréal.

«J’ai presque rien senti», a déclaré François Legault, quelques instants après avoir reçu sa dose du vaccin Pfizer-BioNTech.

La conjointe du premier ministre, Isabelle Brais, a aussi été vaccinée par la même occasion. 

«[La vaccination] c’est un passeport pour notre liberté», a-t-il ajouté lors d’une mêlée de presse.

M. Legault en a profité pour inviter tous les Québécois qui le peuvent à aller se faire vacciner et a indiqué que le rythme de vaccination était «bon» au Québec.

Jeudi, quelque 54 951 doses de vaccins ont été administrées au Québec, un record, pour un total de 1 121 958 doses données sur les 1 380 295 doses reçues.

Rappelons que le premier ministre, âgé de 63 ans, a pu se faire vacciner à Montréal puisque la métropole a commencé lundi la vaccination des personnes de 60 ans et plus.

La montée des variants

Interrogé sur la montée des variants qui font craindre une troisième vague, le premier ministre s’est dit conscient que ces derniers sont plus contagieux et que la prudence reste de mise.

«On s’attendait à une augmentation, à un plus grand pourcentage [de cas] qui serait des variants, a-t-il déclaré. Évidemment ça veut dire que le nombre de cas augmente et va continuer d’augmenter. On voit une augmentation, ce qu’on veut c’est qu’elle soit la moins grande possible et la plus courte possible.»

Si le nombre de cas augmente, le nombre d’hospitalisions est en baisse, a souligné M. Legault.

À l’aise avec le déconfinement actuel, il a indiqué qu’il n’était pas utile d’ajouter des mesures pour l’instant.

Le premier ministre du Québec doit faire le point sur les mesures sanitaires mardi prochain.