/news/coronavirus

Vaccin refusé pour un homme à la condition médicale précaire

H1N1 influenza vaccination

Photo Reuters

Atteint de cancer et de fibrose pulmonaire idiopathique, Pierre Sévigny avait tout en main pour obtenir son vaccin contre la COVID-19 le 18 mars dernier. Mais même avec un billet de son médecin, le résident de Saint-Basile-le-Grand est revenu bredouille de son passage au centre de vaccination de Saint-Bruno-de-Montarville, sur la Rive-Sud de Montréal.

• À lire aussi: Québec suspend AstraZeneca pour les 55 ans et moins

«Ils m’ont reviré de bord», déplore l’homme de 62 ans. Le centre de vaccination recevait les personnes de 65 ans et plus.

Depuis un an, Pierre Sévigny doit vivre à part de sa femme et ses deux enfants dans la maison familiale en raison de la faiblesse de son système immunitaire. En raison de son état de santé, il doit être branché sur des bonbonnes d’oxygène.

«Le gouvernement dit qu’il faut protéger les gens qui sont à risque. Ben oui! Mais j’ai le système immunitaire d’une personne de 80 ans!» lance M. Sévigny.  

  • Écoutez l’entrevue de Pierre Sévigny au micro de Benoît Dutrizac sur QUB radio :   

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.