/news/coronavirus

Hausse abrupte des cas à Québec: «On l'a carrément échappé», estime Labeaume

Régis Labeaume estime que la situation pandémique à Québec est «très dangereuse», blâmant au passage le gym où une éclosion a causé des dizaines d'infections.

• À lire aussi: La santé publique ferme le Méga Fitness Gym

• À lire aussi: François Legault tient un point de presse ce soir à 17h

• À lire aussi: Dépistage massif: 44 cas de COVID-19 au Séminaire Saint-François

Au cours des derniers jours, Régis Labeaume s'inquiétait déjà de l'évolution alarmante des infections dans la région. Mercredi, alors que le gouvernement s'apprête à resserrer les mesures à Québec, il s'est dit «très inquiet» de ce qui s'en vient. «On l'a carrément échappé», affirme-t-il. «On est dans une situation très dangereuse. [...] C'est très inquiétant parce que la contamination est exponentielle.» 

Il a blâmé les propriétaires du Méga Fitness Gym, qui a été l'épicentre d'une éclosion qui a fait 68 cas dans les derniers jours.    

«Bravo champion!» a lancé le maire. «Tout le monde a des beaux biceps, mais le monde est malade.»

Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

«Est-ce que je suis surpris? Non, je ne suis pas surpris. Les propriétaires sont de qualité inégale dans ce genre d’établissements-là.» Il a qualifié d'«extrêmement grave et totalement inacceptable» qu'autant d'infections aient été causées par un seul établissement. «C'est de la totale irresponsabilité.»

«Qu’on n’essaie pas de nous faire accroire qu’on a pris les précautions. Ben non. Ce qui importe, c’est le cash.»

Il a établi un parallèle avec le Bar Le Kirouac, qui, au début de l'automne, avait été le lieu d'une importante éclosion qui avait fait un mort au début de la deuxième vague. 

Il rappelle à ses concitoyens l'importance de respecter les mesures sanitaires. «Je ne peux pas insister plus en demandant aux gens d’être prudents.» 

«Le gouvernement de l'Ontario a dit hier que la gestion de la pandémie est en perte de contrôle. C'est une phrase lourde de sens. C’est très inquiétant.»

Une hausse qui fait «peur»

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a reconnu que l’explosion des cas, notamment à Québec, fait «peur» et a invité la population à une grande vigilance, alors que la Beauce connaît elle aussi une remontée inquiétante des infections.

«Surtout avec les activités pascales qui s’en viennent, on observe une certaine tendance, des gens qui disent “pourquoi je n’inviterais pas mon beau-frère à souper en fin de semaine”, etc., alors je pense que de ce côté-là, il faut vraiment qu’on rappelle la nécessité de respecter les consignes», a déclaré M. Lehouillier, mercredi midi, à sa sortie d’une rencontre avec le premier ministre François Legault à Québec.

«Le grand danger, ça va être les rassemblements familiaux, a-t-il prévenu. L’autre grand danger, moi, je pense qu’il faut continuer à respecter les consignes à l’entrée ou en sortant des commerces. [...] Il faut que les gens prennent en considération le fait qu’au niveau des gens qu’on peut inviter à la maison, les règles n’ont pas changé», a-t-il rappelé.

Comme le réseau de la santé est organisé de manière régionale, Lévis est «solidaire» avec le reste de Chaudière-Appalaches, même si la situation semble plus sous contrôle sur son propre territoire, a signalé le maire.

– avec la collaboration de Dominique Lelièvre